masculins / OL - ASSE 1-1

L'OL a tout donné

Publié le 13 mars 2010 à 22:52

Menés en première période les Lyonnais ont multiplié les occasions et ont finalement égalisé grâce à Lisandro (79e). En fin de match les Verts ont tenu grâce à un bon Janot.

[IMG50014#C]

Pour ce 99ème Derby de l’histoire, l’OL accueillait l’ASSE dans stade de Gerland chauffé à blanc. Après tout juste vingt seconde de jeu, Miré Pjanic était descendu par Gelson mais Monsieur Jaffredo préféra laisser l’avantage. Malgré une grosse entame lyonnaise, le premier tir de la partie fut signé Payet (9e). Une tentative captée sans souci par Hugo Lloris. En contre-attaque, Bergessio privilégia l’option personnelle en frappant au-dessus plutôt que de servie Rivière seul dans l’axe (13e). Ce même Rivière manqua le but vide alors que Lloris avait repoussé une frappe de Bergessio (17e). Les Verts venaient de laisser passer une occasion monumentale. Les olympiens apportèrent une timide réaction par l’intermédiaire d’Ederson qui écrasa sa tentative du gauche. La partie ne manquait pas d’animation mais les Lyonnais peinaient plus que les Stéphanois à se porter vers l’avant. Govou reprenait de la tête un centre de Cissokho mais le cuir filait loin du but et Janot n’était toujours pas inquiété (36e). Sur une nouvelle contre-attaque rondement menée Rivière ouvrait la marque d’une tête plongeante sur un centre de Bergessio (38e). Ce fut un véritable coup de froid sur Gerland sur cette ouverture du score stéphanois somme toute méritée.

Au retour des vestiaires, Miré Pjanic, touché en début de rencontre, avait laissé sa place à Lisandro. Les olympiens étaient décidés à montrer un autre visage durant cette première période. Licha tenta un tir du gauche mais ne trouva pas le cadre (48e). Ensuite ce fut au tour de Jérémy Toulalan d’expédier un tir tendu que Janot capta bien (55e). Au fil des minutes cela commençait à ressembler à un assaut du but stéphanois. Claude Puel lança alors Chelito Delgado à la place d’Ederson (58e). Sur un corner de Källström, la tête de Cris fut sauvée sur la ligne par Diakhaté (66e). Le portier des Verts réalisa une parade décisive sur une demi-volée de Jérémy Toulalan et dans la foulée Källström manquait le cadre pour quelques centimètres (68e). Dans les six mètres adverses Lisandro buta à nouveau sur Janot en reprenant le ballon à bout portant (72e). Claude Puel tira sa dernière cartouche avec l’entrée de Tafer à la place de Govou (75e). L’OL trouva la solution grâce à un coup de tête de Lisandro qui après avoir percuté le poteau échoua dans le but malgré un retour in extremis de Janot (79e). Gerland pouvait exulter ! Sur un enième coup franc de Källström la tête de Jérémy Toulalan termina sa course sur le sommet de la transversale. C’était une véritable furia lyonnaise qui s’abattait sur es Verts dans ces dernière minutes. Rivière trouva le moyen de faire briller Hugo Lloris qui stoppa son tir en deux temps (89e). Malgré les coups de boutoirs, les joueurs de Christophe Galtier n'ont pas cédé. Les Lyonais doivent se contenter d'u point du match nul.

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème