masculins / OL - Benfica 2-0

L'OL aime l'Europe

Publié le 20 octobre 2010 à 22:51

Séduisants, les olympiens sont venus à bout de Benfica (2-0) et prennent ainsi une option en vue de la qualification en huitième de finale.

L’OL accueillait l’équipe du Benfica Lisbonne lors du troisième match de poule de la Ligue des Champions. Avec déjà six points au compteur, une victoire lyonnaise serait un grand pas vers les huitièmes de finale de la compétition. Gerland l’avait bien compris car l’ambiance qui y régnait était celle des grands soirs.

La rencontre démarra sur les chapeaux de roues avec une vitesse du jeu et une intensité importante. La première tentative fut signée Yoann Gourcuff mais le ballon s’éleva au-dessus du cadre (7e). Dans la foulée Lisandro était bien servi dans la surface mais sa frappe fut contrée in extremis. Les Portugais se montraient incisifs en contre-attaque au moindre ballon olympien perdu au milieu de terrain. Le premier éclair fut une frappe énorme de Bastos sur le poteau de Roberto. Dans la continuité de l’action Bastos était décalé sur la gauche par Gourcuff et centrait pour la tête piquée de Briand qui filait dans le but (21e). Gerland explosait ! Les Lyonnais se montraient séduisants et furent tout près de doubler la mise sans un pied portugais qui trainait. La tension montait au fil des minutes et le latéral gauche Gaitan quitta ses partenaires après avoir récolté deux avertissements en dix minutes. L’arbitre espagnol siffla la pause sur cet avantage d’un but pour l’OL.

Dès le retour des vestiaires les joueurs de Claude Puel se créèrent une belle occasion par l’intermédiaire de Lisandro qui reprit un centre de Pjanic directement dans les bras du portier lusitanien. Bastos se joua de son défenseur direct avant de catapulter le cuir sur l’angle du but (48e). Servi par Briand, Lisandro manqua à son tour le cadre pour quelques centimètres. Les Lyonnais mettaient une pression de tous les instants. Alors que Briand avait trouvé le poteau, Lisandro doublait la mise en deux temps après un premier arrêt de Roberto (51e). Le portier lusitanien fut à nouveau à l’épreuve sur une volée monstrueuse de Michel Bastos qui filait dans le cadre (59e). Les Lisboètes souffraient le martyr et leur gardien les sauvaient une nouvelle fois sur un coup franc de Gourcuff puis une tentative à bout portant de Bastos (62e). Durant le dernier quart d’heure, Cris et ses coéquipiers se contentaient de gérer le match. Monsieur Undiano Mallenco siffla la fin du match sur ce score de 2 buts à 0. Le chemin vers les huitièmes de finale de la Ligue des champions semblait désormais tout tracé.

OL : Lloris, Cissokho, Diakhaté, Cris, Réveillère, Gonalons, Pjanic, Gourcuff (Källström 71e), Bastos (Pied 61e), Briand, Lisandro (Gomis 82e).
Benfica : Roberto, Luisao, Javi Garcia, Aimar (Jara 71e), Maxi Pereira, Carlos martin (Salvio 77e), Coentrao, Gaitan, David Luiz, Saviola (César Peixoto 56e).
Avertissements : Réveillère (40e) pour l’OL. Gaitan (33e et 43e) pour Benfica.
Expulsion : Gaitan (43e)

Sur le même thème