masculins / CroBoules

L’OL avec l’art et la manière

Publié le 27 mars 2012 à 09:08 par R.B

L’équipe de Michel Gonnet a remporté la 2ème étape du GDP Meeting Vendôme organisée au Pont-de-Claix en écrasant Aix-les-Bains en finale…

Ce fut un beau week-end au Boulodrome de Pont-de-Claix. De superbes installations, du public où l’on pouvait reconnaitre d’anciennes gloires du ballon ovale ayant porté le maillot du FC Grenoble, du spectacle sur les jeux et en dehors avec notamment une remarquable démonstration d’acrobates à vélo.

Le samedi a été consacré à la phase de poules qui ont envoyé en barrages l’équipe de l’OL de Michel Gonnet et, surprise, celle d’Italie de la légende Mario Suini. La formation de la CROBoules de Jarrige s’étant qualifiée avec deux victoires « tranquilles ». En fin d’après-midi, l’Italie et l’OL obtiendront leur billet pour les ¼ de finales. Notons, comme lors de la première étape à St-Priest, le succès dans le tir en relais du tandem de la CROBoules Jérémy Micoud/Grégory Chirat en tapant 56 boules comme à St-Priest. Rappelons que le record du monde est à 59 boules tapées.



Dimanche matin, dans un boulodrome une nouvelle fois baignée par le chaud soleil, les ¼ vont envoyer la CROBoules, l’OL, l’Italie et Aix-les-Bains dans le dernier carré. Le Luxembourg de Riviera, Amerio… finaliste à St-Priest étant éliminé par l’Italie. Pour les deux places en finale, confrontation fratricide entre la CROBoules de Jarrige, Micoud, Chirat, Molager et l’OL de Gonnet, F. Amar, Majorel, Dubius, Frerie. 12 mènes pour un succès 6 à 4 de l’OL avec un remarquable Majorel aux tirs (18 boules sur 20). L’OL  qui a pris la tête à la 10ème mène. Dans l’autre ½, surprise avec la victoire d’Aix-les-Bains des frères Reyne 8 à 7 en 14 mènes après les 2H 30 imparties. L’Italie de Mario Suini, sans l’extraordinaire canonnier Ballabene, ayant mené toute la partie. Notons que huit fois la mène a été annulée tant la précision des tireurs de but était au rendez-vous.

 Est-ce-que la formation d’Aix-les-Bains avait tout donné mentalement face à l’équipe d’Italie ? Est-ce-que les coéquipiers de Gonnet étaient trop forts ? En 1H 34, l’affaire était réglée ! L’OL s’imposait par un retentissant 13 à 0. La faiblesse du tir aixois (50%) et les approximations aux points mis à part quelques jolis coups de la patte gauche de Michel Tassa étaient trop handicapantes face au calme, à l’organisation et à la précision de la quadrette lyonnaise qui menait déjà 8 à 0 après trois mènes avec notamment une superbe frappe de Majorel dans la 3ème mène qui faisait un somptueux tri. Et quand Aix-les-Bains avait la possibilité de marquer, il laissait passer sa chance… L’OL engrangeait les points pour finir sur une frappe gagnante de Fabien Amar. Xavier Majorel était élu joueur de cette 2ème étape (Suini l’avait été à St-Priest).

L’OL avait donné une leçon dans tous les compartiments du jeu. Bravo aux partenaires de Michel Gonnet (resté sur le banc en finale) : Michel Frerie, Thierry Dubuis, Fabien Amar, Xavier Majorel. Un succès marquant une semaine avant la finale du championnat de France à Nyons contre St-Vulbas. Prochain rendez-vous de cette belle manifestation mise sur pied par Fabrice Laposta et Sébastien Grail, les 23 et 24 juin à Annonay pour la finale.