masculins / TFC - OL

L’OL chute chez sa bête noire

Publié le 25 novembre 2012 à 20:25 par TB

Comme l'an passé, les Toulousains ont fait trébucher les Lyonnais (3-0) grâce notamment à un doublé de Ben Yedder. L'OL subit sa seconde défaite de la saison.

L’objectif était clair pour l’OL : reprendre les commandes de la Ligue 1 et enchaîner un sixième match consécutif sans défaite en championnat. Rémi Garde a pu préparer sereinement cette rencontre à Toulouse après avoir rajeuni son équipe en milieu de semaine. Gomis, Gonalons, Lacazette et Malbranque font à cette occasion leurs retours. La doublette Umtiti-Bisevac évolue elle pour la troisième fois de suite en championnat. Toutefois sans Lisandro, ni Lovren, tous deux blessés, c’est un Lyon méfiant qui débarquait au Stadium.


 Car forts des six succès de rang au Stadium face aux Lyonnais, Alain Casanova espérait rééditer la performance de la saison passée (victoire 3-0). Pour cela, le technicien occitan s’appuie sur des petits gabarits et un jeu très direct. D’entrée de jeu, la recette fonctionne : Tabanou, Regattin, Ben Yedder mettent le feu avec Didot à la baguette. Les Rhodaniens sont sous pressions, étouffés par ces lutins toulousains. La sanction est immédiate lorsque Moussa Sissoko décoche une frappe surpuissante des 30 mètres, Vercoutre boxe le cuir, mais il revient dans les pieds de Tabanou, ce dernier crochète et adresse un centre-tir pour Ben Yedder qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (9e). L’arbitre assistant lève son drapeau. Lyon s’en sort pour l’instant.


Néanmoins les assauts se multiplient avec des lyonnais acculés dans leur camp. Regattin réalise l’entame parfaite, le néo-international marocain est tout proche de tromper Vercoutre sur une sortie trop courte (25e) après avoir donné le tournis à Monzon. Le TFC joue juste,  se crée des espaces et remporte le défi physique. Malbranque veut répondre à cette agressivité mais son fauchage sur Zebina lui vaut un carton jaune (30e). Garde sort de ses gonds sur son banc… La fin du premier acte ne va pas le calmer : un sauvetage de Dabo sur la ligne après un ballon piqué de Didot (32e), un coup de fusil de la tête envoyé par Capoue sur la barre (33e), avant une frappe de Ben Yedder des 18 mètres obligeant Vercoutre à s’interposer (41e). A la pause, l’OL n’est pas K.O mais bel et bien sonné par les coups de boutoir incessants des occitans… qui mènent 12 tirs à 0.


 Il faut attendre la 47e minute pour voir la première frappe de Gomis, en déséquilibre, sur un centre de Lacazette. Trois minutes plus tard Sissoko percute dans l’axe et alerte Franck Tabanou, le gaucher dose un centre en cloche à destination du deuxième poteau. Ben Yedder y place sa tête en premier et ouvre logiquement le score (1-0 ; 50e). La défense lyonnaise a beau lever le bras sur l’action - estimant que le ballon était sorti - le but est validé par Mr Kalt. Les hommes de Rémi Garde semblent enfin sortir de leur léthargie à l’heure de jeu. Goucuff sonne la révolte sur des contre-attaques (60e et 65e), mais ses ballons ne sont pas assez appuyés, ou sur un coup-franc directement dans les bras d’Ahamada (63e). Toulouse baisse de régime et laisse le jeu aux visiteurs, Rémi Garde opère alors à un double changement avec l’entrée des jeunes Grenier et N’Jie (67e). Dabo et Lacazette tentent dans la foulée leurs chances de loin, mais cela ressemble à des aveux d’impuissance…


Le technicien lyonnais tente le tout pour le tout avec la sortie de Monzon au profit de Benzia. Rien n’y change. Un nouveau contre du TFC vient même sceller le sort du match. Sur un ballon perdu de Gonalons, qui profite à Ben Yedder, l’attaquant de poche file au but et glisse le ballon sous le ventre de Rémy Vercoutre pour aller signer un doublé (2-0 ; 88e). La  messe est dite. La dernière réalisation signée Etienne Capoue est anecdotique (3-0 ; 91e). Pour la septième fois d’affilée, Lyon s’incline au Stadium sans avoir marqué aucun but. Pire, il abandonne son fauteuil de leader en ayant donné une étrange impression d’apathie… Simple coup d’arrêt ou mal plus profond ? L’OL aura vite l’occasion de donner sa réponse, dès mercredi, au stade Vélodrome.



FEUILLE DE MATCH


A Toulouse, Stadium municipal, environ 20.000 spectateurs ; TFC 3-0 OL (mi-temps : 0-0) ; arbitre : Philippe Kalt.

Toulouse FC : 30- Ali Ahamada – 19-Serge Aurier, 11-Jonathan Zebina (c), 23-Aymen Abdennour, 12-Cheik M'Bengue – 29-Etienne Capoue, 22-Moussa Sissoko, 8-Etienne Didot (puis Sirieix 83’) - 10-Franck Tabanou (puis Dialo 79’), 17-Adrien Regattin (puis Braaten 75’), 7-Wissam Ben Yedder. Entraîneur : Alain Casanova.

Olympique Lyonnais : 1-Rémy Vercoutre – 14-Mouhamadou Dabo, 15-Milan Bisevac, 23-Samuel Umtiti, 20-Fabian Monzon (puis Benzia 81’) – 21-Maxime Gonalons, 6-Gueïda Fofana (puis N’Jie 67’), 8-Yoann Gourcuff (puis Grenier 67’) - 17-Steed Malbranque, 10-Alexandre Lacazette, 18-Bafetimbi Gomis. Entraîneur : Rémi Garde.

Buts : Ben Yedder (50e et 88e), Capoue (91e)

Avertissements : Capoue (69e) pour Toulouse. Umtiti (18e), Malbranque (30e), Gonalons (73e) pour l’OL
Sur le même thème