masculins / OL - PSG 1-2

L'OL chute en prolongation

Publié le 27 octobre 2010 à 23:25

Devant jusqu'à cinq minutes de la fin, l'OL s'est incliné en prolongation (1-2) sous l'impulsion de deux anciens olympiens.

Un véritable choc attendait l’OL pour ce seizième de finale de la coupe de la Ligue. Les supporters Lyonnais se sont chargés de faire un accueil digne de ce nom à l’ex-gardien lyonnais Grégory Coupet.

Les olympiens se mirent rapidement en évidence avec Pjanic qui expédiait juste au-dessus un bon centre de Jérémy Pied (1e). Ce même Jérémy Pied se montrait intenable et servait Bafé Gomis à l’entrée de la surface. Malheureusement le cadre se dérobait là aussi (7e). Les joueurs de Claude Puel avaient entamé la partie de la meilleure des manières. Jimmy Briand et ses coéquipiers se portaient bien vers l’avant mais péchaient dans le dernier geste. Gomis était une nouvelle fois bien servi par Pied mais sa reprise volée venait frôler le poteau droit de Greg Coupet (28e). Les Parisiens répliquaient à l’heure de jeu avec une puissante frappe bien repoussée par Rémy Vercoutre. Le feu-follet Jérémy Pied glissait à nouveau un ballon impeccable à Jimmy Briand dont la frappe détournée par Camara laissait Greg Coupet impuissant (38e). Les olympiens prenaient ainsi un avantage mérité avant la pause.

Le début de seconde période fut plus à l’avantage des joueurs de la capitale. Ceux-ci accumulaient les corners mais sans être réellement dangereux. Les olympiens opéraient désormais en contre-attaque. Malgré plusieurs belles opportunités les Rhodaniens ne parvenaient pas à faire le break. En pivot, Hoarau trouva le gant de Rémy Vercoutre qui dévia sur son poteau et dans la foulée, les Parisiens continuaient à jouer alors que Jérémy Pied était à terre. Ce manque de fairplay déclencha une échauffourée qui dura plusieurs minutes (77e). Jérémy Pied, surement le meilleur lyonnais sur la pelouse, catapulta un missile qui fracassa la barre transversale de Coupet (80e). Moins de deux minutes plus tard c’est Pjanic qui voyait son coup franc mourir sur le poteau adverse. Ce qui devait arriver arriva. Sur une action confuse, Bodmer hérita du cuir à l’entrée de la surface et l’expédia dans les filets. L’ancien Lyonnasi en profita d’ailleur pour aller chambrer le banc olympien. Les Parisiens furent même tout près de rafler la mise en fin de rencontre mais Rémy Vercoutre sorti le grand jeu sur une tête de Ludo Giuly. Les 22 acteurs terminèrent le temps réglementaire sur un score de parité et devaient donc se coltiner une prolongation.

Lisandro entra en jeu au début de la prolongation. Cela provoqua une réorganisation tactique coté lyonnais. Ceara trouva la transversale de Vercoutre et dans la continuité Giuly hérita du ballon pour fusiller le portier lyonnais. Paris passait devant. Pied tenta bien une frappe lors de seconde période de la prolongation mais sans succès (107e). Malgré plusieurs offensives Lovren et ses coéquipiers durent s'incliner et quitter la Coupe de la Ligue en seizième de finale.

OL : Vercoutre, Källström, Lovren, Diakhaté, Gassama, Gonalons (Lisandro 97e), Pjanic, Grenier (Gourcuff 74e), Pied, Briand (Bastos67e), Gomis.
PSG : Coupet, Ceara, Camara, Armand, Jallet, Clement, Chantome (Giuly 78e), Bodmer (Erding 94e), Sessegnon, Hoarau, Luyindula (Makonda 117e).
Avertissements : Bodmer (27e), Jallet (77e), Clément (112e) et Camara (118e) . Bastos (77e) et Pied (91e).
Buts : Briand (38e) pour l’OL. Bodmer (86e) et Giuly (100e) pour le PSG.

Sur le même thème