masculins / OL-ASSE 0-1

L'OL est maudit

Publié le 25 septembre 2010 à 23:01

Dominateurs durant toute la rencontre mais peu réalistes, les Lyonnais ont été puni par un coup franc de Payet.

La tension était palpable plusieurs heures avant la rencontre. Des milliers de supporters gravitaient déjà plus deux heures avant le coup d’envoi du match. Ce derby de la 7ème journée arrivait à point nommé pour une formation lyonnaise qui se cherchait encore. Les  Stéphanois, quant à eux, débarquaient à Gerland dans la peau du leader.

Monsieur Gautier siffla le coup d’envoi dans un stade de Gerland chauffé à blanc et qui affichait guichets fermés. Durant les dix premières minutes, le jeu fut plutôt bloqué par l’enjeu. Les deux équipes s’appliquaient à conserver le ballon mais sans prendre trop de risques. La première occasion fut signée Bafé Gomis. A la suite d’un bon centre d’Aly Cissokho, l’attaquant de l’OL plaça un coup de tête sur le poteau de Janot (11e). Sur une belle action olympienne, Briand pénétrait dans la surface coté droit mais sa tentative fila loin du cadre (16e). Sur un corner distillé par Gourcuff, Jérémy Toulalan dut tout près d’ouvrir la marque mais sa tête fut sortie sur la ligne par Payet (24e). L’OL prenait le dessus petit à petit sur des stéphanois plutôt frileux. Servi par Briand sur en contre-attaque, Bastos frappa à ras de terre mais Janot repoussa des pieds (30e). Dans la foulée Gomis reprenait un centre de Gourcuff mais dans le mouvement, il ne parvenait pas à cadrer. Monsieur Gautier siffla la pause sur un score nul et vierge.

Le début de la seconde période fut entaché par un nombre considérable de fautes. Jimmy Briand récolta d’ailleurs un avertissement. Trop remuant sur le banc, Rémy Vercoutre fut lui aussi sanctionné. Marchal détournait une frappe du bras mais Monsieur Gautier n’accorda pas de penalty (55e). L’OL accentuait sa pression. Jérémy Toulalan trouva l’extérieur du poteau sur une frappe d’une vingtaine de mètres (63e). Dans la foulée Briand trouvait la transversale stéphanoise en devançant Janot de la tête. Sur une faute peu évidente, l’arbitre accorda un coup franc aux Stéphanois.  Payet se chargea de le tirer et expédia le cuir dans la lucarne malgré la main de Lloris (74e). Une ouverture du score complètement contre le cours du jeu qui provoqua la colère des joueurs olympiens ainsi que des supporters. Kim Källström et ses coéquipiers continuèrent de faire le forcing dans le dernier quart d’heure. Une tête de Briand fut sauvée sur la ligne encore une fois par Payet (81e). Källström tenta une frappe lointaine mais le cadre se déroba pour quelques centimètres. L'OL poussa dans les dernières secondes et Rivière fut tout près de corser l'addition. AU coup de sifflet final la bronca retentit à Gerland. Rémy Vercoutre récolta un carton rouge pour s'en être adressé verbalement à l'arbitre.

Sur le même thème