club / Opération Ballestra

L'OL et Laura Flessel s'associent

Publié le 09 février 2006 à 20:30

L’instant est magique pour ces enfants. Comme deux rois mages, Laura Flessel (Championne Olympique et Championne du Monde à l’épée) et Jean Michel Aulas ont apporté des équipements d’escrime : vestes, gants et masques à la grande joie de ces petits sportifs de 5 à 14 ans.

L’opération, à destination des petits clubs d’escrime, se nomme Ballestra. Elle a pour but d’aider ces structures qui, faute de moyens pour acheter les équipements ne peuvent accueillir plus d’enfants. L’Olympique Lyonnais participe activement à cette opération et apporte une contribution financière en offrant trente équipements complets aux clubs de St Priest, Rilleux-la-Pape et St Laurent de Mûre. Comme le souligne le président Jean-Michel Aulas : « le sport de haut niveau n’oublie pas ce type d’association en manque de financements. L’escrime est un sport qui a d’excellents résultats au plus haut niveau. C’est un sport qui possède un ambassadeur de poids au Ministère des sports et un ambassadeur de charme avec Laura Flessel.
Il y a quelques mois, après m’avoir remis le prix des entrepreneurs de l’année au théâtre Marigny, elle a su nous exposer son magnifique projet. Aider un sport comme l’escrime lorsqu’on vient d’un sport plus populaire qui bénéficie d’une grande médiatisation, c’est faire preuve de complémentarité afin de donner une possibilité à des petits et moyens clubs de la région de pouvoir être correctement équipés. C’est une association caritative. Cela fait partie des fonctions et des possibilités de l’Olympique Lyonnais. On a beaucoup travaillé avec pas mal d’associations pour aider les enfants malades ou pour contribuer à l’insertion de jeunes au travers de Sports dans la Ville qui est une association formidable. [IMG40087#R]Grâce à l’opération Ballestra, on travaille avec des associations qui donnent aux jeunes cette envie de pratiquer le sport de haut niveau. Laura Flessel a été deux fois championne d’Europe avec son club…Ce petit clin d’œil de l’escrime de haut niveau pourrait nous donner envie d’aller tout en haut
».

De son côté, Laura Flessel se félicitait de sa rencontre avec le président lyonnais : « le sport est une histoire de rencontre. Je suis ravie car cette opération confirme la première rencontre que j’ai eue avec Monsieur Aulas. Lors de celle-ci, je lui avais fait part de mon projet de développer l’escrime. Monsieur Aulas, en grand passionné de sport, m’a permis d’apporter du matériel, une trentaine d’équipements, pour des enfants de 3 clubs aux alentours de Lyon.

Grâce à mes résultats, j’ai la possibilité de rendre à l’escrime ce qu’elle m’a donné en côtoyant des personnes qui peuvent aider les clubs. Aujourd’hui c’est l’Olympique Lyonnais qui suit le projet parce qu’il croit aux valeurs que le sport véhicule chez les jeunes. On peut comme le club être au sommet au niveau professionnel et aider le secteur amateur. Je tire un grand coup de chapeau à l’Olympique Lyonnais
".