masculins / L1

L’OL et le mois de février

Publié le 28 février 2013 à 10:39 par RB

6 matchs disputés dont deux de Ligue Europa… une élimination… un but extraordinaire… un doublé… des retrouvailles… et toujours la place de dauphin du PSG…

LES MATCHS

Le mois de février a commencé par trois défaites de rang. Celle surprenante à Ajaccio, celle décevante à domicile face au LOSC et celle frustrante à White Hart Lane contre les Spurs. L’OL était à la peine, mais a su relever la tête en infligeant un implacable 4 à 0 aux Girondins à Bordeaux avant de prendre la mesure des Merlus à Gerland. Dauphins des Parisiens à trois points, les coéquipiers de Maxime Gonalons ont un peu éloigné l’OM, désormais à 5 points, et restent au contact des Parisiens avec trois longueurs de retard. Evidemment, la défaite sur le fil à Londres face à Tottenham laissait espérer une qualification pour les 1/8èmes de finale de la Ligue Europa. Malheureusement, Dembélé a frappé comme l’avait fait Gareth Bale au match aller… Et l’OL, à la 90ème minute de jeu, était éliminé de la scène européenne avec des regrets.


UN BUT

Comment lutter avec le missile de Samuel Umtiti ? Impossible… Un ballon parti côte droit qui est dégagé côté gauche juste devant l’angle de la surface de réparation de Friedel. Un ballon qui retombe quasi injouable que le jeune défenseur olympien va reprendre sans contrôle. Sa frappe puissante termine sa course dans la lucarne gauche du gardien américain. Un missile ! Sam vient d’égaliser et part dans une course folle… C’est la 55ème minute de jeu. Pas sûr que ce gaucher ne marque un but aussi extraordinaire dans sa carrière qui ne fait que débuter… Il y avait eu le retourné de Michel Bastos face à l’ESTAC le 18 août 2012… Ce coup de canon du 14 février 2013 est entré dans  le livre de la saison 2012-2013 et de l’histoire européenne de l’OL.

Notons le doublé de Clément Grenier à Bordeaux… les deux buts de Lacazette… ou encore le premier but de Mvuemba et de Ghezzal sous le maillot olympien.


UNE IMAGE

Celle des retrouvailles d’Hugo Lloris avec ses anciens partenaires. Il y eut beaucoup de sourires, d’accolades et aussi la reconnaissance des supporters lyonnais que ce soit à White Hart Lane ou à Gerland. Image unique de voir Hugo assis sur le banc des Spurs à White Hart Lane à un fauteuil du banc olympien. Le capitaine de l’équipe de France n’a pas joué, mais il a été « très présent » lors des deux matchs. Ses quatre saisons avec l’OL, son talent, son attitude ont marqué le club et les supporters.


TEMPS de JEU

Yoann Gourcuff a joué 26 minutes le 3 février face à Ajaccio. Il est resté sur le banc face au LOSC avant de se blesser à l’entrainement. L’ancien bordelais n’a joué que 89 minutes en 2013 (63 minutes face à l’ETG et 26 à Ajaccio). Briand, il a disputé les 8 dernières minutes contre Tottenham à Gerland. Mvuemba a totalisé 26 minutes. Bako Koné revenu de la CAN le 13 février n’a pas joué. En revanche Umtiti, Bisevac, Réveillère,Vercoutre, Gonalons ont fait carton plein avec 450 minutes.



SITUATION en CHAMPIONNAT

L’OL comptait 45 points à la fin janvier, soit le même total que le PSG. Il en totalise 51 à la fin février en étant à 3 longueurs du club parisien. Mais il possède désormais 5 points d’avance sur l’OM, le troisième, contre 3 à la fin janvier. L’ASSE a repris 4 points aux Lyonnais comme l’OGCN et le LOSC pendant cette période.


UN CHIFFRE

L’OL a rassemblé 38 761 spectateurs pour la venue de Tottenham. C’est de très loin la plus belle affluence de la saison à Gerland dont la moyenne en championnat est de 29 535 spectateurs à ce jour avec un record à 33 222 pour la réception du Stade de Reims. Attendons l’OM, l’ASSE, le PSG…