club / Stade des Lumières

L’OL ET VINCI CONSTRUCTION FRANCE SIGNENT LE CONTRAT DE CONCEPTION / CONSTRUCTION

Publié le 12 février 2013 à 19:42

Le 12 février 2013, la construction du Stade des Lumières a été confiée à Vinci Construction France via la signature du contrat de Conception/Construction.

L’architecture du Stade a été confiée au Cabinet Populous, référence mondiale en termes d’enceintes sportives et de stades pour les grandes compétitions de football.

Cette signature est l’aboutissement d’un travail considérable etconjoint entre les équipes de la Foncière du Montout, OL Groupe, et celles de Vinci Construction France, qui a permis de concevoir une enceinte référente en Europe, dédiée aux grands spectacles sportifs et culturels répondant parfaitement aux attentes des spectateurs comme aux exigences des clubs et des fédérations pour l’accueil de grandes compétitions internationales dont l’EURO 2016 pour lequel il est notamment candidat à l'organisation du match d’ouverture et à une demi-finale.

L'Olympique Lyonnais rappelle que le Grand Stade s’inscrit dans une perspective stratégique et unique de développement des infrastructures de l’Est lyonnais souhaité par les collectivités locales  ; il constitue un accélérateur de développement social et de rayonnement de la région Rhône-Alpes, animée avec dynamisme par le Préfet de Région, Jean-François CARENCO.

Le Stade des Lumières est basé sur un modèle économique déjà validé par l’ouverture de nombreuses enceintes sportives au succès immense (Allianz Arena de Munich, Grand Stade de Lille, Emirates Stadium de Londres), et sur un schéma de financement avec leviers privés, intégrant un nouveau partage de responsabilités entre collectivités locales et investisseurs privés, optimisé pour le contribuable.

Le projet porte sur un investissement global pour le Groupe OL de l’ordre de 400 M€. La structuration du financement est en cours de bouclage et devrait porter sur 50% de fonds propres ou quasi-fonds propres et 50 % de dettes.

Ce projet exemplaire sera créateur d’emplois (2 000 en phase de travaux et 1 000 en phase d’exploitation), et la Foncière du Montout s’est engagée, via la signature d’une convention de partenariat sur l’insertion avec l’Etat, le Grand Lyon, la ville de Décines et l’association UNI-EST, à intégrer une clause d’insertion sur tous ses marchés privés de construction consistant à affecter un minimum de 5% des heures travaillées à un public en insertion.

Pour rappel, le 22 octobre 2012, la Foncière du Montout, filiale d'OL Groupe, a lancé, avec Vinci Construction France,les travaux de terrassement du stade afin d’envisager une date de mise en service du stade pour la saison 2015/2016.

Par ailleurs, le 11 février 2013, les élus du bureau du Grand Lyon ont adopté une nouvelle délibération autorisant la cession des terrains à la Foncière du Montout, filiale d’OL Groupe.

Ce nouveau vote est conforme à la décision du Tribunal Administratif du 10 janvier qui précisait « que la poursuite du contrat était possible, sous réserve de l'adoption, dans des conditions régulières, d'une nouvelle délibération par le bureau de la communauté urbaine de Lyon, approuvant rétroactivement la promesse unilatérale de vente dont la délibération du 18 avril 2011 autorisait la conclusion ».

Prenant acte de cette nouvelle délibération, la Foncière du Montout va donc se rapprocher prochainement du Grand Lyon pour finaliser l’acquisition, sur fonds propres, de ces terrainssitués sur le site du Montout.

Par cette initiative unique en France et conforme au développement européen, l’Olympique Lyonnais est heureux de participer à l’avènement de Lyon en tant que véritable agglomération européenne comme Barcelone, Madrid,Londres ou Turin qui disposent toutes d’un stade moderne, point de convergence des ambitions sociales, ludiques et économiques de leur région.