feminines / C3F

L’OL Féminin reste en course

Publié le 30 mars 2008 à 18:33 par SR

L'OL Féminin et Umeà n'ont pu se départager lors de la ½ finale Aller de la Coupe d’Europe Féminine. Louisa Nécib répondait à Madeleine Edlund en seconde période. La qualification se jouera donc à Umeà la semaine prochaine.

Pourtant, le match démarrait tambour battant et Rönnlund était immédiatement sollicitée sur une alerte d’Hoda Lattaf. Les Lyonnaise entamaient la rencontre par le bon bout mais pêchaient quelque peu devant le but ou devaient saluer la bienveillance de la portière Nordique.

L’attaquante Lyonnaise, domiciliée aux 20 mètres décochait ainsi une frappe du pied gauche, le cuir, parti vitesse grand V, heurtait la barre et flirtait avec la ligne de but, sans la franchir (3’). Les quelques 12375 supporters qui garnissaient les tribunes latérales de Gerland - ce qui constitue un record français pour une rencontre de foot féminin - comprenaient alors les intentions lyonnaises. Quelques minutes plus tard, Camille Abily confirmait les plans olympiens en se frayant un chemin au sein de la défense suédoise, sans être en mesure de donner l’avantage aux Gones (10’). Par la suite, Katia puis Abily échouaient à tour de rôle aux 5 mètres 50 (15’). Du côté d’Umeà, la première occasion se faisait attendre mais manquait de faire mouche (17’) : Marta décalait Edlund et le cafouillage aux bords de la ligne de but lyonnaise qui suivait paraissait interminable. Wendie Renard mettait fin au suspens en dégageant le ballon… avec l’aide du poteau. Ouf ! Même actrice, même phase de jeu et même conclusion. Les efforts de Marta et Edlund étaient repoussés cette fois-ci par une Nordby bien inspirée à la 34ème minute de jeu. Dans la foulée, Abily trouvait la tête de Katia et Rönnlund réalisait, elle aussi, un arrêt décisif au prix d’une belle horizontale. La première mi-temps prenait fin sur deux coups francs que Louisa Nécib propulsait non très loin du but adverse.

A la reprise, Louisa Nécib faisait toujours le beau temps dans le camp suédois. Son centre trouvait les crampons de Cruz mais le cadre s’échappait (48’). La milieu de terrain internationale prenait également sa chance en slalomant au cœur de la défense adverse mais sa frappe en bout de course était bien captée par Rönnlund. Ostberg voyait jaune lorsque Camille Abily lui filait entre les pattes (53’).
Lors d’une énième percée de Marta, Edlund trouvait le chemin des filets sur une action similaire à ses deux duels précédent face à Nordby… Ce coup-ci, la chance lui souriait. Nordby, irréprochable, était contrainte de récupérer le ballon au fond de ses filets (58’). Une poignée de seconde plus tard, Marta n’avait pas autant de réussite que sa coéquipière et tombait sur une gardienne Olympienne étincelante (62’). Le public de Gerland se réjouissait enfin lorsque Katia remisait sur Nécib à l’entrée de la surface nordique. La milieu offensif, d’une frappe croisée, faisait trembler les filets et les espoirs suédois.

La fin de la rencontre ne départageait pas les équipes. Le billet pour la finale se jouera donc au match retour, dans une semaine, à Umeà.

La composition des équipes :
OLF : Nordby – Dusang, Renard, Georges, Jensen, Simone, Abily, Cruz, Nécib, Lattaf, Katia
Umeà : Rönnlund – Paulson, Frisk, Westberg, Dahlkvist, Edlund, Pedersen, Rasmussen, Yamaguchi, Da Silva, Ostberg

Les réactions :
Farid Benstiti : Le score ne nous convient pas vraiment mais je suis tout de même satisfait du fait que les filles aient réagi après le but encaissé. J’avais peur que l’on prenne un coup sur la tête mais bien au contraire, on a fait preuve de mental et de solidarité. Il y a eu pas mal d’occasions durant la rencontre. Au match retour, nous auront un nouvel ennemi : le froid ! Mais c’est surtout psychologique. On va faire en sorte de marquer car ce 1-1 nous chagrine un peu. J’ai l’impression qu’il y a quelque chose à faire là-bas. Sonia Bompastor sera de retour et ce match nul ne sera pas facile à gérer pour Umeà.

Sandrine Brétigny : On a la possibilité de faire un résultat chez-eux. Nous avons eu plus d’occasions et j’espère que ce sera toujours le cas là-bas. Je suis confiante, on va se qualifier !
Sur le même thème