masculins / Boulogne - OL 0-0

L'OL manque le coche

Publié le 06 mars 2010 à 20:56

L'OL n'a pu prendre le dessus sur une équipe de Boulogne bien organisée. Les joueurs de Claude Puel manquent ainsi l'occasion de prendre provisoirement la tête de la Ligue 1.

[IMG50014#C]

L’OL se déplaçait à Boulogne pour le compte de la 27ème journée de Ligue. Un froid glacial accueillait les Lyonnais au stade de la Libération. Les joueurs des deux formations mirent quelques minutes à se réchauffer et se créer une moindre occasion franche. Le capitaine Boulonnais fut le premier à ouvrir les hostilités en décochant une frappe d’une vingtaine de mètres qui fila à quelques centimètres de la lucarne d’Hugo Lloris (12e). La réponse lyonnaise vint de Mathieu Bodmer qui manqua de cadrer un coup de tête dans les six mètres adverses. Dans la foulée Hugo Lloris réalisa une parade décisive au devant de Cuvilier (18e). A la demi-heure de jeu, le gardien olympien fut impeccable en captant un coup franc enroulé de Lorca. Bédénik du lui aussi se mettre en évidence en allant chercher un ballon fuyant sur un coup franc de Michel Bastos. Malgré une accumulation de corners (7), Cris et ses coéquipiers ne parvenaient pas à inquiéter outre mesure le gardien de Boulogne. La première période s’acheva donc logiquement sur un score nul et vierge.

Les Boulonnais avaient bel et bien décidés de vendre chèrement leur peau. Un centre de Cuvilier fila de peu à coté du but olympien. Sur un service de Makoun, Mathieu Bodmer fut tout près d’ouvrir la marque mais Bédénik effectua une sortie décisive. Dans la foulée, la tentative acrobatique de Kapo termina sa course à quelques millimètres du poteau droit lyonnais. Le match s’emballait petit à petit. Gomis, buteur mais hors-jeu puis à nouveau Bodmer avec un tir légèrement dévissé, symbolisaient le regain des joueurs de Claude Puel (56e). Chelito et Lisandro remplacèrent Sid Govou et Mathieu Bodmer (58e). Lopez se montra rapidement en cadrant une frappe du pied gauche qui força Bédénik à détourner en corner (62e). Sur le corner, la demi-volée de Källström donna l’occasion au portier boulonnais de sortir le grand jeu. Le KO se faisait sentir mais aucune des deux équipes ne réalisait le geste juste au moment de conclure. Très énervé, Lachor quitta prématurément la pelouse après avoir été exclu par Monsieur Ledentu. Marcq eut la dernière occasion du match mais celui-ci ne cadra heureusement pas son tir du gauche (93e). Face à une solide équipe boulonnaise, les Lyonnais n'ont pu prendre le dessus. L'OL manque rate l'opportunité de passer devant le duo Bordeaux-Montpellier avant que ces deux équipes ne s'affrontent demain soir.

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème