masculins / Bordeaux 1 - OL 0

L’OL n’avance plus en championnat

Publié le 20 février 2012 à 16:48 par R.B

Depuis la reprise du championnat face à Montpellier, le septuple champion de France n’a pris que 4 petits points… Match retour…

On ne pensait pas que la défaite à Valenciennes 1 à 0 pour la dernière journée de la première partie du championnat serait rapidement suivie de celle face à Montpellier, le Stade Malherbe Caen, Bordeaux pas franchement compensées par le nul à Marseille et le succès contre le DFCO. Soit 4 points pris sur 18 possibles… une misère pour un club ambitieux ! Du coup l’OL a perdu depuis la reprise 7 points par rapport au PSG, 9 avec le MHSC, 2 voire plus avec le LOSC, 3 avec le Stade Rennais, 4 avec l’OM et voire plus, 5 avec l’ASSE, 2 avec le TFC et 9 avec les Girondins de Bordeaux.

L’OL comptabilise déjà 9 défaites dont 7 en déplacements. Le record depuis la saison 1999-2000. L’OL avance au rythme d’un relégable et compte 2 points de moins que la saison dernière à la même époque. Pire… l’OL n’a jamais eu un aussi faible total si on fait référence à la première saison où la L1 est revenu à 20 clubs (2002-2003).



Des chiffres alarmants mais aussi cette impression qu’il manque souvent de nombreux ingrédients depuis quelques temps. Où était par exemple la fraicheur, la mobilité, l’agressivité, la fierté… à Bordeaux ? Pourquoi certains joueurs n’arrivent pas à enchainer deux bonnes performances de rang à 5 jours d’intervalle ? L’OL s’est enlisé dans un schéma de départ qui devait à priori le rassurer et lui permettre d’attendre. Malheureusement le but girondin arriva. Les changements s’imposaient sans rien modifier. Il est facile de se demander après coup pourquoi l’OL n’a pas joué différemment…

L’OL patine, recule en championnat Et paradoxe, l’OL est passé en coupes hexagonales sans oublier qu’il a pris une option pour un éventuel ¼ de finale de l’UEFA Champions League. Au fait ce succès par la plus petite des marges n’a-t-il pas perturbé ce groupe lyonnais qui avait dominé les débats ? On peut penser qu’il n’est pas revenu au championnat l’esprit complètement libéré, ce qui aurait été plus le cas avec une différence plus importante.



Souhaitons que les différents propos engendrés par ce mauvais match à Bordeaux piquent les coéquipiers de Cris. Cela fait de la peine de lire ou d’entendre que « le Lyon dort… que l’OL n’y arrive pas… que l’OL est proche de ne pas être sur le podium en fin de saison…. ». Avec la venue du PSG, cet OL a l’occasion de montrer un tout autre visage. Il le doit pour son standing, pour sa comptabilité.

Sur le même thème