masculins / OL - LOSC

L'OL ne pouvait espérer mieux

Publié le 28 septembre 2013 à 22:08 par SC

Score nul et vierge entre l'OL et le LOSC. Avec un seul tir cadré, les Lyonnais, dominés par des lillois souverains au milieu, n'ont jamais su faire la différence offensivement. Lopes est le grand artisan de ce point pris.

 Alors que les Lyonnais avaient mis fin le week-end dernier à leur spirale négative, ils sont retombés dans leur travers ce mercredi à Ajaccio. Simple accident de parcours ou réelle rechute ? La réception de Lille, très en forme en ce début de saison, devait être un bon révélateur de l'état de santé de l'équipe de l'OL. Pour ce rendez-vous important, Rémi Garde devait faire sans de nombreux joueurs blessés. Zeffane, Mvuemba et Fekir font leur entrée dans le onze. Pour le reste, du classique.

Deux minutes après le coup d'envoi, Gomis lance Briand dans la profondeur, mais ce dernier est ceinturé par Balmont...l'arbitre sort le carton jaune. Dans la continuité du coup-franc, Briand se retrouve dans la surface et est tout proche de trouver la faille. Martin, sur un corner, centre fort devant le but, mais Bedimo dégage sur sa ligne. Le match est parti sur des chapeaux de roue. La bataille fait de plus en plus rage en milieu de terrain. Grenier s'essaie sur un coup-franc lointain, mais le portier lillois capte. Une demi-heure de jeu et aucune des deux équipes ne parvient à prendre la mesure de son adversaire. Les occasions se font beaucoup plus rares.

Le dernier geste lyonnais dans la zone de vérité n'est pas assez précis...dans ces conditions, difficile d'inquiéter Enyeama. Les lillois ont de longues périodes de possession, mais tout cela reste stérile. L'OL est privé de ballon dans ces dernières minutes, mais le LOSC ne se montre pas dangereux. Balmont trouve Gueye dans l'axe, qui arme aux 25 mètres. Sa frappe passe de peu à côté. Les sifflets accompagnent la sortie des joueurs lyonnais, qui n'ont pas cadré la moindre frappe. Il faudra faire plus, pour espérer déstabiliser une équipe lilloise bien en place.

A l'image de la première période, les Lillois sont dominateurs au milieu en ce début de seconde. A la 54ème, Roux tente un retourné acrobatique, mais ce n'est pas cadré. Deux minutes plus tard, l'attaquant ouvre bien son pied. C'est contré par la défense lyonnaise,  qui est toute proche de tromper son propre gardien. Les esprits s'échauffent sur le terrain. La pression se fait de plus en plus forte sur la cage de Lopes. Après 20 minutes dans cette seconde période, l'OL n'a toujours pas eu la moindre opportunité offensive...Sur un centre de Ferri, Gomis reprend de la tête mais c'est largement au-dessus.

Lopes sauve les Gones...Sur une perte de balle de Mvuemba à la 75ème, Rodelin lance Kalou, qui se retrouve en face à face. Lopes s'interpose avec beaucoup d'autorité. A la 81ème, Balmont tente sa chance en première intention. Sa frappe passe de peu à côté. Nouvelle perte de balle au milieu de terrain, Roux pénètre plein axe et frappe lourdement. Lopes est à la parade. Il aura fallu attendre la 86ème pour voir la première frappe cadrée de l'OL. Gomis oblige Enyeama à une belle détente. Origi frappe à l'entrée de la surface mais Lopes repousse une nouvelle fois. Les deux équipes se quittent sur ce score nul et vierge. Le LOSC a dominé la rencontre, face à des Lyonnais qui n'ont cadré qu'une seule frappe.

Feuille de match


Olympique Lyonnais - Lille OSC
Lyon, Stade de Gerland. Affluence : 39717 spectateurs.
Arbitre : Bartolomeu Varela

L'équipe lyonnaise : Lopes, Zeffane (Benzia 65'), Kone, Umtiti, Bedimo, Gonalons, Mvuemba (Malbranque 81'), Grenier, Briand, Fekir (Ferri 56'), Gomis.

L'équipe lilloise : Enyeama, Beria, Basa (Rozehnal 18'), Kjaer, Souaré, Gueye, Mavuba, Balmont, Martin (Rodelin 71'), Roux (Origi 85'), Kalou.

Avertissements : pour l'OL, Zeffane (20'), Fekir (53'), Lopes (58'). Pour Lille, Balmont (4'), Roux (58').

Sur le même thème