masculins / OL 2 - PSG 0

L'OL nous régale !

Publié le 03 décembre 2005 à 20:03 par SR

Comme on se retrouve! Cette affiche, ce <b>PSG</b>! Oui ! C'est l'ultime équipe à avoir fait tomber l'OL en avril dernier (1-0). Depuis, on peut lire un peu partout que <b>Lyon </b>est « invincible » ; « irrésistible »!

Une invincibilité qui fait couler beaucoup d'encre, maintenant devenue une sorte de défi pour chaque équipe affrontant l'OL. Comme si une récompense scrutait l'équipe qui y parviendrait. Bref, on ne va pas en faire tout un plat et cette dernière défaite est aujourd'hui de l'histoire ancienne. Oui ! L'esprit compétitif de l'OL balaye cet esprit revanchard.
Le week-end dernier, Lyon a laissé entrevoir quelques faiblesses avant de (dé)montrer un grand mental, encore une fois. Ah ! Ce Nice - Lyon, il a fait trembler les Olympiens ; maltraité, malmené, brusqué! Cogné. Diatta, Berthod et Carew, à tour de rôle, sont tombés devant l'agressivité niçoise. Et alors que certains voyaient déjà se dessiner la première défaite des Gones cette saison, Govou et les siens ont mis tout le monde d'accord à force de sang froid et de courage, faisant taire les détracteurs encore une fois.
Le lendemain, plus au nord, les « sang et or » brillaient au Parc des Princes et Pauleta tentait de jouer le justicier, en vain. Les hommes de Fournier enchaînent le bon et le moins bon comme Pauleta et Dhorasoo font la pluie et le beau temps.

C'est Mr Layec qui officie et donne le coup d'envoi pour une entrée explosive « Olympienne », et Fred annonce la couleur : contrôle orienté , frappe, mais pas assez appuyée pour tromper Letizi (1') ; Malouda « new-look » prend du jaune puis Coupet sort le ballon des pieds de Kalou (3'). Sidney enrhume Mendy d'un grand pont puis d'un petit pont et centre au premier poteau où Pichot manque de tromper Letizi. Corner.
Tiago devisse des 20 mètres sur la mauvaise relance parisienne, Fred reprend de volée et conclue de toute beauté son entrée dans le match (5' ; 1-0).
Les gants de Letizi chauffent, chauffent! 2 missiles signés Juninho, sur coup franc, et Tiago, en reprise de volée, sont boxés par le Parisien (17'). Juninho ne parvient toujours pas à prendre le dessus sur Letizi, qu'il n'a encore jamais trompé; son 3ème coup franc flirte avec la transversale (32'). Dans cette première mi-temps, Cris est un monstre pour Pauleta ! Et Fred l'est pour Letizi comme le démontre son nouvel enchaînement contrôle - frappe en pleine course dans le petit filet.

Le PSG s'est montré timide en première période et la reprise est douloureuse pour l'OL. La civière vient successivement chercher Fred puis Malouda (47'). Les Gones ne jouent plus qu'à 9 et Cris fait toujours des merveilles en défense. Ce coup-ci, c'est Rothen qui s'y frotte et le policier sauve sur sa ligne le tir du gaucher (48'). Les Olympiens poussent toujours. Juninho part du milieu de terrain et laisse Armand sur place d'un contrôle efficace, le passement de jambes qui suit élimine Yepes. Mendy et Letizi restent impuissant sur sa tentative de lob de l'extérieur du pied droit, repoussé par le montant droit des visiteurs, dommage... mais quel régal ! (53'). Le Brésilien revient à la charge sur coup franc mais le mur repousse le danger (68'). Et dans la défense lyonnaise, Caçapa et ses hommes déménagent !
L'entrée de Carew et Wiltord apportent puissance et fraîcheur, Fred et Govou sortent sous les applaudissement (70'). Le suspense prend fin dans les arrêts de jeu quand Carew, servi par Juninho, place une frappe imparable des 20 mètres.

Lyon se conforte et distance Paris, relégué à 16 points derrière. Cette deuxième défaite consécutive peut coûter quelques places au classement à l'équipe de la capitale tandis que les Lyonnais poursuivent leur ascension, fidèles à leurs ambitions.


La feuille de match
A Lyon, stade de Gerland, OL 2 PSG 0 (mi-temps : 1 à 0) ; temps : bon; spectateurs :38 100; terrain : bon état; Arbitre : M. Layec

Buts : pour l'OL, Fred (5') et Carew (93')

OL : Coupet, Réveillere, Cacapa (cap), Cris, Monsoreau, Tiago, Diarra, Juninho, Govou (puis Wiltord 69'), Fred (puis Carew 69 '), Malouda (puis Pedretti 89')

PSG : Letizi, Pichot, Yepes, Rozehnal, Mendy, Dhorasoo, M'Bami, Armand, Kalou, Rothen, Rodriguez, Pauleta (puis Bueno 81')

Cartons jaunes : pour l'OL, Malouda, Diarra. Pour PSG : Pichot, Rodriguez
Sur le même thème