masculins / OL - Metz 3-0

L'OL passe en quart

Publié le 13 janvier 2010 à 20:46

Les joueurs de Claude Puel se sont logiquement imposés (3-0) face à une équipe de Metz réduite à dix à vingt minutes de la fin.

[IMG50014#C]

Ce 8e de finale de la Coupe de la Ligue opposait l’OL au FC Metz, 5e de Ligue 2 devant les yeux de la nouvelle recrue olympienne, le Croate Dejan Lovren. Au coup d’envoi, la composition lyonnaise était la suivante. Vercoutre, Cissokho, Boumsong, Cris, Réveillère, Toulalan, Ederson, Pjanic, Tafer, Lisandro, Bastos.

Dès les premières minutes, les olympiens tentèrent d’imprimer leur rythme à la rencontre. Malgré tout ce sont les Lorrains qui se créèrent la première occasion nette avec une reprise de Bessat juste au-dessus du cadre (6e). Un avertissement sans frais pour Cris et ses coéquipiers. Les Lyonnais sonnèrent la révolte avec une frappe déviée de Lisandro qu fila juste à coté du but de Marichez (13e). Dans la foulée, Yannis Tafer manqua de peu d’ouvrir le score à la réception d’un centre au second poteau (14e). Après dix minutes plus calmes, les joueurs de Claude Puel se créèrent à nouveau une énorme occasion. Toulalan expédiait sur la barre transversale un coup franc de Bastos et dans la continuité Ederson voyait son coup de casque sauvé par le portier messin (26e). Sur un nouveau coup franc de Bastos, Toulalan encore lui, effleurait le bballon du cuir chevelu pour donner l’avantage à l’OL (30e). Les olympiens marquèrent un nouveau but deux minutes plus tard par l’intermédiaire de Tafer mais l’arbitre-assistant signala un hors-jeu inexistant. La fin de la première mi-temps fut plutôt morne avec peu d’actions tranchantes à signaler.

En seconde période,  Tafer se mit en évidence avec une chevauchée sur la gauche. Celui-ci hérita à nouveau  du ballon face à Marichez mais buta sur lui (50e).Ederson tenta sa chance de loin par deux fois mais le portier lorrain était sur la trajectoire su premier tir (53e). Les joueurs de Pouliquen n’acceptèrent pas la domination et inquiétaient les Lyonnais à la moindre occasion. Ederson décala parfaitement Bastos dont le centre ne put être repris par Lisandro. Dans la foulée Edeson et Pjanic laissaient leur place à Chelito et Gonalons (66e). Deux minutes plus tard, Licha fut fauché par Marichez à l’entrée de la surface et provoqua ainsi l’expulsion du portier messin (70e). Le coup franc exécuté par Bastos fila juste au-dessus du cadre. Lopez se présenta seul cette fois-ci par le nouveau gardien Ruffier mais sa tentative fut contrée (73e). Les Lorrains manquèrent le coche sur un coup franc excentré que Borbiconi n’est pas parvenu à reprendre (77e). Le portier remplaçant fut à la fête avec une somptueuse parade lorsqu’il fut fusillé par Tafer à dix mètres du but (78e). Les Lyonnais poussèrent dans les dernières minutes. Après plusieurs occasions manquées de peu Lisandro Lopez marqua deux buts quasi identiques sur deux caviars de Chelito Delgado (89e). Le deuxième but fut inscrits à la suite d’une énorme montée de Jean-Alain Boumsong. Les olympiens rejoignaient donc les quart de finale.

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème