masculins / OL-Monaco 2-2

L'OL perd son fauteuil

Publié le 12 avril 2009 à 22:55 par AG

Menés au score par deux fois les Lyonnais ont fourni une belle réaction mais réalisent la mauvaise opération de cette 31ème journée. Ce résultat nul fait perdre à l'OL son fauteuil de leader au profit de l'OM.

Au coup d'envoi, l'OL est 3e au classement puisque Bordeaux et l'OM se sont imposés respectivement contre Auxerre et Grenoble. C'est le grand retour d'Anthony Réveillère dans le onze de départ olympien après sa grave blessure au genou contractée au Parc des Princes en novembre 2008. Au milieu de terrain Kim Källström est titularisé en lieu et place de Jérémy Toulalan blessé. Le Virage Nord a réservé un vibrant hommage à Patrick Müller pendant l'échauffement.

Sur un coup franc de Juninho prolongé par Makoun, Karim Benzema reprend de la tête mais il est signalé hors-jeu (6e). Ederson s'essaye à la frappe d'une vingtaine de mètres mais sa tentative passe à quelques centimètres du poteau droit de Ruffier (10e). Kader Keita file coté droit et Anthony Réveillère dédouble avant de centrer au cordeau mais c'est renvoyé par la défense monégasque (15e). Légèrement crispés dans les premières minutes, les Lyonnais commencent à se lacher et à attaquer à tout va. Les Monégasques frappent au but par l'intermédiaire de Mollo mais ça s'envole dans les nuages (25e). Gosso tire à son tour de vingt mètres et il faut une belle parade en deux temps d'Hugo Lloris pour éloigner le danger (29e). Sur une contre-attaque, Park grille la politesse à toute la défense olympienne et centre en retrait vers Leko qui trompe Lloris du plat du pied (34e). Servi par Benzema, Juninho frappe de loin mais Ruffier capte sans problème (37e). Keita centre pour Benzema qui reprend instantanément et fracasse le poteau gauche de Ruffier (38e) ! Juninho tire un coup franc à environ 25 mètres des buts mais Ruffier capte (44e). La mi-temps est sifflée sur cet avantage d'un but pour l'AS Monaco, ce qui n'est pas du goût des supporters lyonnais.

Dans les premières secondes, Mollo glisse à Leko qui frappe juste au-dessus du cadre (47e). Les Lyonnais sont brouillons dans la dernière passe. Ederson laisse sa place à Fred Piquionne (55e). Sur un corner de Källström, Makoun est tout près d'égaliser mais sa tête vient frôler le poteau (56e). On confond vitesse et précipitation dans les rangs olympiens. Sur un coup franc lointain de Juninho, Makoun place sa tête et Ruffier se détend pour sortir le ballon du cadre (61e) ! Kader Keita est idéalement servi dans la surface et tire en force mais le cadre se dérobe (63e). Juninho frappe un coup franc qui se dirige dans la lucarne mais Ruffier réalise la parade (65e). Sur un centre de Juninho, Cris place sa tête au devant de Ruffier qui rate sa sortie (66e) ! Egalisation ! Sur l'engagement, Pino est lancé à l'extrême limite du hors-jeu, efface Lloris et redonne l'avantage à l'ASM dans la stupeur générale (67e). Le match devient complétement fou ! Cris voit sa tête sortie par Ruffier puis dans la foulée Keita dépose un centre sur la tête de Piquionne qui vient frôler le poteau (68e) ! Sur un corner remisé par Bodmer Fred Piquionne envoi une bicyclette à bout portant et égalise pour l'OL (81e) !!! C'est de la folie à Gerland ! Les Lyonnais poussent comme jamais. Jean II Makoun voit sa tête sauvée sur la ligne par un défenseur (86e). Bodmer frappe sur un centre en retrait de Benzema mais Ruffier est sur la trajectoire (87e). L'arbitre siffle la fin du match sur ce score de 2 buts partout. L'OL laisse une nouvelle fois des points sur sa pelouse mais laisse surtout son fauteuil de leader à l'OM.
Photos

OL - AS Monaco

10 photos

Sur le même thème