masculins / OL - Rennes 1-1

L'OL piétine

Publié le 29 novembre 2009 à 23:00 par AG

Sous une pluie battante et face à une efficace équipe rennaise, les olympiens n'ont pu décrocher que le point du match nul.

[IMG50014#C]

A l’entame de la rencontre on pouvait remarquer l’absence du coach rennais, Frédéric Antonetti. Contacté par le virus de la grippe A, celui-ci n’a pas fait le déplacement à Gerland. Coté olympien, Anthony Réveillère effectuait son retour après une blessure qui l’avait éloigné des terrains lors des quatre derniers matchs.

La rencontre début sous une pluie battante. Les olympiens sollicitèrent rapidement Diallo, gardien de but de 17 ans qui occupait la cage bretonne en l’absence de Douchez. Celui-ci capta bien la tête renversée de Miré Pjanic. Servi en profondeur par Bangoura, Gyan se présenta face à Lloris et ouvrit la marque avec l’aide du poteau (14e). Ce fut une douche froide à Gerland, au sens propre comme au figuré. Le capitaine sonna la charge. Après un relais avec Makoun, Cris tenta une frappe lointaine qui fila à quelques centimètres du cadre (25e). Miralem Pjanic frappa un coup franc idéalement placé mais sa tentative fila de peu à coté du poteau (29e). Parti à la limite du hors-jeu, Miré Pjanic se présenta face au portier rennais, le fixa bien mais son tir fut repoussé (34e). Les Lyonnais tentèrent d’emballer le match mais les Bretons se montraient vaillants et bien en place. Lisandro se démenait tel un guerrier sur le front de l’attaque olympienne. Sur un coup franc qu’il avait lui-même provoqué, l’Argentin enroulé une frappe qui termina dans la lucarne rennaise (42e). La première période s’acheva sur ce score nul et la dynamique était bel et bien en faveur des Gônes.   

En début de seconde mi-temps Marveaux sollicité Hugo Lloris sur un centre au cordeau (51e). Le gardien olympien répondit présent. Claude Puel décida de lancer Baf2 Gomis et Sidney Govou pour remplacer Chelito et Michel Bastos (61e). Justement Gomis se créa très vite une belle occasion de but mais il manqua légèrement sa frappe (63e). Les Lyonnais pressaient haut et la fatigue commençait à se faire sentir. Marveaux tenta un tir au ras du sol mais Lloris capta le cuir sans problème. Sow qui avait semé Cris fila sur le coté gauche avant de servir Cheyrou qui se heurta à Hugo Lloris à bout portant (82e). Aly Cissokho s’essaya à la frappe lointaine mais sa tentative fila assez loin du cadre (84e). Ekoko mit à nouveau Lloris à contribution sur une percussion coté gauche ponctué par un tir. Rennes manqua le KO. Après un ballon mal dégagé, Lemoine se trouva seul en pleine surface et frappa à coté. L’OL poussait dans les dernières minutes. Lancé en profondeur, Gomis expédia un missile que le portier breton repoussa sur sa transversale (88e). Sur un centre de Cissokho l’arbitre oublia malheureusement une main rennaise dans la surface (90e). Malgré une grosse domination en fin de rencontre les Lyonnais ne sont pas parvenus à marquer et concède un cinquième match consécutif sans victoire.

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème