masculins / OL - OM 2-0

L'OL prend la pole

Publié le 18 septembre 2011 à 23:04

Les Lyonnais se sont imposés avec maîtrise face à l'OM. L'OL prend la tête de la Ligue 1 et repousse sont adversaire du soir à 11 points.

La 6e journée de Ligue 1 offrait un choc olympique aux supporters de Gerland. L’enjeu était bien différent pour les deux équipes. L’OL avait l’occasion de prendre le fauteuil de leader tandis que les Phocéens avaient comme objectif de sortir de la zone rouge.

Le début de rencontre fut plutôt ouvert. Les deux équipes s’efforçaient de ne pas perdre le ballon dans des zones dangereuses. Jimmy Briand alluma la première mèche mais sa frappe lointaine du gauche fila assez largement au-dessus du cadre (5e). Petit à petit la rencontre se durcirait. Kim Källström puis Bafé Gomis ne furent pas ménagés. L’attaquant lyonnais, séché à vingt-cinq mètres du but de récolta même pas un coup franc (14e). L’ouverture du score lyonnaise arriva sur un centre millimétré de Michel Bastos repris à bout portant par Bafé Gomis positionné à la limite du hors-jeu (17e). La pluie fit son apparition peu après le but de Gomis. Les joueurs de Rémi Garde doublèrent la mise sur une contre-attaque bien menée par Max Gonalons qui décala Michel Bastos sur sa gauche. La frappe du numéro 11 olympien termina sa course dans le petit filet marseillais et fit exploser Gerland (29e). Avec deux buts de retard, l’OM accusait sérieusement le coup. Morel se créa bien une timide occasion mais sa tentative du gauche fila loin du cadre d’Hugo Lloris (36e). Toujours en contre-attaque Michel Bastos manqua de peu le but du 3 à 0 qui aurait sans doute tué le match à la mi-temps. Monsieur Duhamel siffla la mi-temps alors que l’OL menait logiquement au score.

Didier Deschamps joua le tout pour le tout en effectuant deux changements après la pause. André Ayew et Amlfitano remplaçaient Morel et Diarra. L’OM se devait de réduire la marque et sur un centre venu de la droite un cafouillage ne profita par aux Phocéens. Hugo LLoris se montrait impeccable sur un tir fuyant d’Amalfitano (53e). La réponse lyonnaise vint de Bafé Gomis qui tarda à frappe alors qu’il était idéalement placé dans la surface (56e). Lucho fut tout proche de réduire la marque pour l’OM à la suite d’une action bien construite mais celui-ci décroisa trop son tir (67e). Marseille poussait mais les gones étaient extrêmement sereins. Dans les ultimes minutes les Lyonnais jouaient à la passe à dix sous les Olé du public de Gerland. On se souviendra longtemps de cette soirée où l'OL s'est emparé de la place de leader de la Ligue 1.

La feuille de match !

Sur le même thème