masculins / OL-FC Porto 0-2

L'OL quitte la Peace Cup

Publié le 28 juillet 2009 à 00:20 par AG

Moins à l'aise physiquement, les Lyonnais ont été rapidement cueillis à froid sur un superbe but de Hulk (9e). Ce même Hulk anéantissait les espoirs olympiens à un quart d'heure de la fin du match et mettait un terme à la Peace Cup de l'OL.

Les olympiens n'avaient pas le choix. S'ils voulaient continuer l'aventure dans cette Peace Cup et défendre leur trophée ils se devaient de venir à bout du FC Porto.

Pour cela, ils se mettaient immédiatement en action sur un coup de pied de coin. Ce corner, frappé rentrant par Michel Bastos forçait le portier de Porto à sortir le ballon des deux poings (1e). Les Lyonnais étaient bien en place mais les Portuguais faisaient mouche sur leur première occasion de but. Hulk se démenait dans l'axe et expédia une frappe monstrueuse dans la lucarne. Rémy Vercoutre effleura le ballon qui termina tout de même sa course dans le but (9e). Lyon était mené 1 but à 0 ! Ce n'était pas l'entame de match que l'ont avait imaginé pour les joueurs lyonnais. Ceux de Porto effectuaient un excellent pressing et rendait les Lyonnais fébriles. Miré Pjanic puis Anthony Mounier tentaient de donner l'impulsion offensive nécessaire à l'OL mais cela demeurait infructueux (25e). A la suite d'un centre de Cissokho mal renvoyé par la défense portuguaise, Miré Pjanic tenta sa chance mais Helton bloqua le cuir sans problème (30e). Michel Bastos frappa à son tour d'une vingtaine de mètres mais sa tentative fila à coté (31e). La fin de la première période était sifflée par l'arbitre espagnol Monsieur Gonzales et le moins que l'on puisse dire c'est que l'on restait un peu sur notre faim.

A l'entame de la seconde période, Fred Piquionne, légèrement blessé, céda sa place à Ederson. Après une superbe montée de Cris, Ederson, justement, tenta une frappe lointaine que Helton capta sans souci (59e). Ederson, encore lui, héritait d'un ballon dans la surface mais fut malheureusement contrer in-extremis par un défenseur (64e). Les Portuguais opéraient en contre et Mariano Gonzales força Rémy Vercoutre à boxer le ballon en corner (65e). Le portier des Gônes était sollicité une nouvelle fois la minute suivante pour une sortie kamikaze de la tête qui nous rappellait les plus belles années de Pascal Olmeta. Les Portuguais étaient parfaitement en place et les Lyonnais avaient bien du mal à s'approcher du but adverse. Sur un coup franc de Michel Bastos mal capté par Helton, Cris frappait alors qu'il était à terre mais voyait le cuir passer devant la ligne de but (71e)... Quelle occasion ! Quelques miutes plus tard, Hulk était lancé sur le coté gauche, il résista à Jean II Makoun et ajusta Rémy Vercoutre (75e). 2 buts à 0 pour Porto ! Le scénario se compliqua fortement pour les Lyonnais. Ederson tenta à nouveau sa chance mais son tir fila de peu à coté du cadre (85e). Yanis Tafer s'essaya lui aussi au tir mais sa tentative desepérée s'envola dans les nuages (87e). L'arbitre espagnol siffla la fin de la rencontre qui signifiait la fin prématurée de l'OL dans cette Peace Cup 2009.

OL : Vercoutre, Cisokho, Mensah, Cris, Réveillère, Toulalan (Källström 56e), Makoun, Pjanic (73 Tafer), Bastos (Grenier 85e), Mounier (Govou 56e), Piquionne (Ederson 46e).

Porto : Helton, Fucile, Rolando, Bruno Alves, Alvaro Pereira, Fernando, Raul Mereiles, Belluschi ( Guarin 63e), M. Gonzales (Valeri 85e), Silvestre Varela (Falcao 60e), Hulk (Farias 85e).
Sur le même thème