masculins / Ajaccio - OL 1-1

L'OL ramène un nul

Publié le 13 mai 2012 à 22:57

Les Lyonnais ont ramené un match nul (1-1) d'Ajaccio qui se bat pour rester en Ligue 1.

Presque assuré de la 4e place, l’OL se déplaçait à Ajaccio pour le compte de la 37e journée du championnat. Les Corses, quant à eux, se battaient toujours pour leur survie en Ligue 1.
La composition lyonnaise au coup d’envoi : Lloris, Dabo, B.Koné, Cris, Cissokho, Fofana, Gonalons, Pied, Gourcuff, Briand, Gomis.

Les Corses avaient l’initiative du jeu en début de rencontre. Pierazzi toucha d’ailleurs la transversale olympienne sur un coup franc lointain. Les gones sortaient peu à peu de leur moitié de terrain. Maxime Gonalons tenta sa chance de loin mais sans trouver le cadre (22e). Gueida Fofana, quant à lui, trouva les gants d’Ochoa sur un tir fuyant d’une vingtaine de mètres. Les joueurs de Pantaloni accentuaient leur pression. Hugo Lloris fut obligé d’effectuer trois sorties peu académiques pour enrayer les attaques acéistes. Les deux formations regagnèrent les vestiaires sur score nul et vierge plutôt logique.

Les joueurs de Rémi Garde entrèrent mieux dans la seconde période. Jérémy Pied perça plein axe avant de décocher un tir cadré mais Ochoa était sur la trajectoire. Sur cette action Gourcuff était aux prises avec Pierazzi. Le joueur d’Ajaccio s’écroula au contact et Monsieur Lannoy expulsa Yoann Gourcuff après quelques secondes de réflexion (51e). Cette sévère exclusion piqua au vif les Olympiens. Moins de trois minutes plus tard Bafé Gomis reprenait de la tête un centre de Jérémy Pied pour donner l’avantage à l’OL. Les Corses bénéficièrent d’un généreux penalty peu de temps après et le concrétisèrent grâce à Eduardo (59e). Même en infériorité numérique, les Rhodaniens se montraient les plus dangereux. Après une percée plein axe, Max Gonalons tenta une bonne frappe mais Ochoa avait bien anticipé (74e).La fin de match fut assez animé avec la pression des Corses et les contres olympiens. Lippini récolta, à son tour, un carton rouge et les deux équipes terminèrent à dix contre dix.

La feuille de match !

Sur le même thème