Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

masculins / OL - VA 3-2

L’OL réaliste… et toujours invaincu

Publié le 01 septembre 2012 à 19:09 par RB

L’OL est resté sous la menace valenciennoise, mais a obtenu une quatrième victoire en autant de matchs… avec un superbe retour de Malbranque…

A Lyon, stade de Gerland, 25 329 spectateurs environ ; mi-temps 2 à 1 pour l’OL ; arbitre, M. Fautrel.

OL : Vercoutre – Réveillère, B. Koné, Bisevac, M. Dabo – Gonalons (cap), Malbranque – Lacazette (Briand 70ème), Grenier (puis Fofana 81ème), Bastos – Gomis (puis Benzia 83ème). Entr : Garde.
VAFC
: Penneteau – Mater (cap), Isimat-Mirin, Gil, Nery – R. Gomis, Ducourtioux (puis Sanchez 70ème) –Dossevi (Kadir 70ème), Pujol, Danic – Aboubakar (Camara 86ème). Entr : Sanchez.
Buts
: pour l’OL, Bastos (18ème), Gomis (21ème S/P), Grenier (65ème) ; pour VAFC, Gil (12ème), Pujol (75ème)
Avertissements
: pour l’OL, Réveillère (41ème) ; pour le VAFC, Ducourtioux (20ème).

Cinquième équipe de départ différente en cinq matchs officiels en raison des départs, des arrivées, des blessures et des choix de l’entraineur lyonnais. Du coup, Vercoutre était titulaire dans la cage, Malbranque épaulait Gonalons en milieu de terrain, Grenier avait la baguette de meneur de jeu alors que Bastos et Lacazette étaient alignés dans les couloirs. L’OL organisé une nouvelle fois en 4-2-3-1. Dans les rangs du VAFC, le buteur Samassa étant parti à Udinese, place à Aboubakar.

L’OL a du mal à entrer dans le match et les Nordistes en profitent avec un centre d’Aboubakar  claqué par Vercoutre. Le VAFC pose des problèmes aux Olympiens en début de rencontre et sur un corner de Danic, Gil profite d’une erreur d’appréciation de Vercoutre pour marquer de la tête (12ème). Quatre minutes plus tard, un dégagement dans l’axe de B. Koné donne une occasion de but aux Valenciennois qui ne la concrétisent pas. L’OL relève la tête sur une superbe action collective Malbranque, Lacazette, Grenier qui trouve dans la profondeur Bastos (18ème) qui profite d’une mauvaise sortie de Penneteau pour égaliser du droit. Et dans la foulée, Lacazette lancé par Grenier, est bousculé dans la surface de réparation par Ducourtioux. Gomis transforme le penalty (21ème).

En trois minutes l’OL a renversé le VAFC. L’OL qui aura trois occasions de buts par Lacazette (2) et Gomis alors que Vercoutre sort le grand jeu sur une frappe de Pujol. Sans dominer outrageusement son adversaire, le septuple champion de France emmené par un très bon Grenier et un remarquable Malbranque, a fait le nécessaire sans trop tremblé.

Pas grand-chose pendant un 1/4 d’heure si ce n’est un centre dangereux des Nordistes sortis pas le dos de Réveillère. Malbranque fait admirer toutes ses qualités. Le VAFC essaie, mais sur une action qui aboutit à Lacazette, l’international espoir centre sur Gomis qui remise pour le pied gauche foudroyant de Grenier (65ème) qui trompe Penneteau. Superbe.

Briand remplace Lacazette (70ème). Dans la foulée R. Gomis marque mais son but est annulé pour une position de hors-jeu non justifié ! Partie remise après un coup franc de Sanchez dévié par Pujol. L’OL est de nouveau sous la menace adverse. Le VAFC s’installe dans le camp olympien en jouant. Fofana et Benzia sont entrés en jeu. Malbranque sollicite Penneteau. Rien n’est joué ; Vercoutre fait le nécessaire (87ème) ; Bastos joue mal un coup gagnant en contre. Tout n’a pas été parfait, mais l’OL continue sa trajectoire victorieuse.

Participez au tournoi de poker de l’OL sur PokerStars ce soir à 21h :
places VIP et maillots dédicacés offerts ! Cliquez ici !

Sur le même thème