masculins / Nice-OL 1-3

L'OL reste en pôle

Publié le 08 février 2009 à 18:50 par AG

Alors qu'ils maîtrisaient la rencontre en menant 2 - 0 (Makoun 18e & Benzema 27e),les joueurs de Claude Puel ont concédé un but juste avant la pause. A onze contre dix puis contre neuf en seconde période,les olympiens ont enfin tué le match grâce à un nouveau but de Makoun (80e).

Pour ce déplacement à Nice, Claude Puel doit une nouvelle fois faire face à une pléiade d'absents. Outre les blessés de longues dates (Clerc, Réveillère, Bodmer, Govou puis récemment Delgado), Fredéric Piquionne et Fabio Grosso sont quant à eux suspendus. Ainsi on retrouve un banc très jeune avec, entre autres, Kolodzieczak, Pjanic, Pied ou encore Tafer. La pelouse du stade du Ray est extrêmement marquée par les 120 minutes disputées par Nice contre Vannes mercredi dernier en coupe de la Ligue.

Dans les premières minutes, les joueurs des deux équipes tentent de se familiariser avec cette pelouse en partie détrempée. Juninho glisse à Karim Benzema qui frappe en angle fermé mais Ospina repousse des pieds (5e). Sur un centre de Faé après un gros débordement, Fabio Santos est forcé de dégager en corner en catastrophe (13e). Après une bonne action, Keita se retourne et tente un tir lointain mais le cadre se dérobe (16e). Kader Keita fixe son défenseur et centre sur Ederson qui contrôle de la poitrine et mets le ballon devant le but où Jean II Makoun est eul et ajuste Ospina (18e) ! L'OL ouvre la marque ! Sur un service de Makoun Keita et seul face au porter des Aiglons mais l'Ivoirien manque son dribble. Le ballon revient sur Ederson qui tente un lobe mais Ospina s'interpose encore une fois (21e) ! Juninho frappe un coup franc que Benzema prolonge de la tête mais le gardien adverse va chercher le ballon au ras de son poteau (24e). Ederson ouvre de l'extérieur du pied vers Benzema. Celui-ci tente de lui redonner le ballon mais il est contré et le cuir revient sur Ederson qui distille un ballon par-dessus la défense niçoise. Juninho est hors-jeu mais ne joue pas le ballon et s'efface au contraire de Karim Benzema qui se précipite pour fusiller Ospina (27e). 2 buts à 0 ! Juninho tire un coup franc plein axe à une trentaine de mètres et trouve la base du poteau (32e) !! Hellebuyck, touché au genou dans un duel, doit laisser sa place à Bamogo (36e). Le match est monté en intensité et les coups se multiplient. Dans les arrêts de jeu un corner de Ben Saada est prolongé et repris au second poteau par Apam qui réduit la marque (45e+1). Super centre de Keita pour Ederson qui se jette au premier poteau mais sa tentative passe à quelques centimètres du cadre (45+4). L'arbitre siffle la pause sur ce score de 2 buts à 1. Alors qu'ils maîtrisaient la rencontre, les joueurs de Claude Puel se sont mis stupidement en difficulté.

Les Niçois démarrent fort la seconde période avec un ballon dans le dos de la défense olympienne à destination de Loïc Rémy mais Jean-Alain Boumsong se détend et écarte le danger du bout du pied (47e). Les Lyonnais opèrent en contre-attaque et après une course de plus de 60 mètres, Juninho tente un tir mais il ne parvient pas à cadrer (54e). Sur un ballon de contre-attqaue, Ederson est littéralement découpé par Julien Sablé qui se jette les deux pieds en avant. Le Niçois est logiquement expulsé (57e) ! Les Niçois sont malmenés mais les Lyonnais trop brouillons à l'approche de la surface n'en profient pas. Sur un corner d'Ederson, Cris montent plus haut que tout le monde mais voit sa tête repoussée sur la ligne (65e) ! Juninho laisse sa place à Mensah. Le Ghanéen prend le poste de latéral droit et Fabio Santos monte au milieu de terrain (73e). Dans la foulée, Ederson est déséquilibré dans la surface par Ospina. Penalty ! Benzema s'élance mais Ospina réalise l'arrêt (75e) !! Mensah centre pour Cris qui place sa tête directement sur le portier niçois (77e). Quel dommage ! Coup franc de Källström parfaitement remis devant le but par Benzema. Ospina est lobé et Makoun n'a plus qu'a pousser le ballon dans le but de la tête (80e) ! Le dernier entrant niçois Adeilson donne un violent coup de coude à Boumsong (86e). Carton rouge ! Les Aiglons vont finir à 9 contre 11 ! Le jeune Yanis Tafer remplace Keita et effectue ses premiers pas en Ligue 1. Dernier coup franc de Källström pour la tête de Makoun qui manque le cadre pour quelques centimètres (90+2).

C'est une victoire importante pour les Lyonnais même si, sur une pelouse très difficile, la manière laisse à désirer. Les joueurs de Claude Puel ont maîtrisé le match en première période mais n'ont pas su tuer le match rapidement et se sont ensuite mis en difficulté.
Sur le même thème