masculins / Nancy - OL 0-2

L'OL retrouve son réalisme

Publié le 16 janvier 2010 à 22:54

Sur la pelouse détrempée de Nancy, les Lyonnais ont laissé passer l'orage avant de faire la différence dans le dernier quart d'heure sur deux coups de pied arrêtés.

[IMG50014#C]

Après les rencontres face à Strasbourg et Metz, l’OL continuait à défier les formations de l’Est de la France en se déplaçant à Nancy. Encore trop juste physiquement, la dernière recrue, Dejan Lovren n’était pas dans le groupe. Ainsi on retrouvait une défense classique composée de Réveillère, Cris, Boumsong et Cissokho. En attaque, Chelito a été préféré à Michel Bastos sur le coté droit tandis que Lisandro occupait le coté gauche et Gomis se positionnait en pointe.

La première occasion dangereuse fut nancéenne. Après avoir bénéficié d’un contre favorable, Féret tentait sa chance du gauche et trouvait le petit filet d’Hugo Lloris (5e). Le match s’emballa. Bafétimbi Gomis se créa une belle occasion à la suite d’un corner mais manqu de peu le cadre. Dans la foulée, Issar Dia fut signalé injustement hors-jeu alors qu’il allait se présenter face à Lloris (16e). A nouveau sur corner, une reprise de Bafé Gomis fut repoussée sur la ligne par Chrétien. Dia, le lorrain le plus en vue, fut lancé en profondeur et se heurta à Hugo Lloris alors qu’il avait armé sa frappe (23e). Sur une pelouse détrempée, les joueurs des deux équipes avaient bien du mal ajuster leurs passes. Kim Källström ne se priva pas de tenter une volée sur un mauvais renvoi de Marange (40e). Malgré tout, les occasions nettes n’ont pas été légion durant cette première période.

En seconde période, les olympiens avaient toujours autant de peine à s’approcher du but adverse. Le pressing nancéien fonctionnait parfaitement. André Luiz fut coupable d’une main dans la surface mais l’arbitre ne daigna pas siffler quoique ce soit. Sur un débordement de Dia coté droit, Hadji reprenait le ballon et trouvait le poteau d’Hugo Lloris (62e). Claude Puel lança Bastos et Gonalons pour remplacer Pjanic et Källström (69e). L’OL se créa une timide occasion sur un tir lointain de Gomis dévié en corner. Sur le corner, Bracigliano passait à travers et cela profitait à Cris qui propulsa le ballon au fond des filets (79e). Le capitaine de l’OL inscrivait à cette occasion son premier but de la saison. Une minute plus tard, les joueurs de Correa furent tout près d’égaliser mais la tentative de Youss Hadji fila juste à coté du poteau. Toujours à la suite d’un corner, Max Gonalons hérita du cuir en pleine surface et frappa puissamment dans le cadre pour tuer le match (87e). Les Lyonnais ont véritablement laissé passer l’orage avant de crucifier ces nancéiens sur coups de pied arrêtés. Les olympiens ont remporté trois points très précieux sur la pelouse de Nancy et demeurent toujours invaincus en 2010.

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème