masculins / Bourg-P�nnas 0 - OL 5

L'OL sans pitié

Publié le 24 janvier 2004 à 18:53 par Tom.L

[IMG479L]L'OL s'est facilement qualifié pour les 1/8e de finale de la Coupe de France en battant une vaillante mais trop limitée équipe de Bourg-Peronnas sur le score de 5-0. Les Lyonnais l'avaient prévenu: la Coupe de France constitue, pour eux, un objectif majeur cette saison. Les joueurs Bressans et leurs supporters, venus en masse à Gerland, l'ont appris à leurs dépends

L'OL s'est facilement qualifié pour les 1/8e de finale de la Coupe de France en battant une vaillante mais trop limitée équipe de Bourg-Peronnas sur le score de 5-0.



Les Lyonnais l'avaient prévenu: la Coupe de France constitue, pour eux, un objectif majeur cette saison. Les joueurs Bressans et leurs supporters, venus en masse à Gerland, l'ont appris à leurs dépends, cet après-midi, en encaissant un sévère 5-0. Mais les "Bleus" ont été loin de démériter, en première mi-temps notamment, à l'image de cette action emmenée par Grillon qui se terminait par un tir dans le petit filet de Coupet (16').



Néanmoins, les deux divisions d'écart entre les protagonistes se faisaient rapidement sentir et cette action bressane allait s'avérer bien isolée dans une première période dominée par l'OL. Ainsi les Gones ouvraient logiquement le score, à la 27e minute, sur un joli but de Sidney Govou et rataient ensuite, à plusieurs reprises, l'occasion de l'aggraver. Finalement, à la pause, l'espoir pouvait demeurer dans le camp bressan.



D'ailleurs les coéquipiers de l'excellent Lalaoui, l'un des trois joueurs formés à l'OL, démarraient la seconde période tambour battant et il fallait un bel arrêt de Coupet, sur un tir enroulé de Berraud, pour éviter l'égalisation (51'). Mais Juninho allait mettre fin aux velléités bressanes et enlevé une grande partie du suspense en inscrivant un deuxième but, d'un beau tir du gauche (57'). Paul Le Guen pouvait alors faire tourner son effectif en incorporant Caçapa (65'), Essien (69') et Bergougnoux (79').



La fin de match allait alors s'avérer assez pénible pour les joueurs de Thierry Droin. En particulier pour Grégory Lopez qui lobait malencontreusement son gardien pour offrir un troisième but aux Lyonnais (72'). Démobilisés par ce scénario, les Bleus laissaient ne pouvaient rien, ensuite, pour empêcher l'OL de dérouler et d'inscrire deux nouveaux buts, coup sur coup, par Govou (84') et Malouda (85'). Les supporters olympiens, nombreux à avoir fait ce plus court déplacement de l'année (!), pouvaient exprimer leur satisfaction. L'équipe de Bourg-Peronnas, quant à elle, peut malgré tout sortir la tête haute, avec le seul regret d'avoir dû affronter un Olympique Lyonnais particulièrement déterminé dans cette Coupe de France.



TL
Sur le même thème