masculins / OL - Boulogne 2-0

L'OL se rassure

Publié le 16 décembre 2009 à 20:57 par AG

Face à des Boulonnais bien regroupés, les Lyonnais ont fait la différence en Seconde période grâce à Pjanic (72e) puis Delgado (91e).

[IMG50014#C]

Pour la réception de Boulogne, Lisandro Lopez n’était pas sur la feuille de match en raison d'un coup reçu à la hanche. Michel Bastos et Cesar Delgado seront chargés d'épauler Bafé Gomis sur le front de l’attaque lyonnaise. En défense centrale, Claude Puel a décidé d’aligner Maxime Gonalons pour remplacer Cris, suspendu.

D’entrée de jeu, les olympiens se positionnèrent très haut afin de récupérer un maximum de ballon. Sentant une certaine fébrilité des Lyonnais, les Boulonnais tentaient malgré tout de se porter vers l’avant. Solide, Blayac contourna Boumsong avant de se heurter à Lloris (15e). Dans la foulée, Bafé Gomis reprenait un ballon de volée mais Bédenik était sur la trajectoire. A la suite d’une belle action collective, Kim Källström tenta un tir du gauche mais ce fut sans danger pour le portier boulonnais (20e). Réveillère débordait sur le coté pour centrer en retrait vers Bastos dont le tir était détourné in extremis (40e). Cette action était la deuxième réellement dangereuse pour l’OL et le rythme du match demeurait très faible. Dans les ultimes minutes, Cuvillier puis Das Neves donnait même quelques frayeurs aux supporters lyonnais. L’arbitre Monsieur Moreira siffla la pause sous les sifflets de Gerland.

Au début de la seconde période, les joueurs de Claude Puel se montrèrent beaucoup plus pressants. Sur un corner de Pjanic, Jean-Alain Boumsong voyait sa tête piquée repoussé sur la ligne par un défenseur boulonnais (49e). Dans la foulée, Chelito Delgado frappait au but mais bien trop mollement pour inquiéter Bedénik. Les corners se multipliaient mais sans être concluants. Michel Bastos repris un ballon en demi-volée qui passa à quelques millimètres de la lucarne du gardien de Boulogne (55e). Bédénik était encore à l’ouvrage la minute suivante en repoussant des poings sur un tir puissant de Kim Källström. Le Suédois laissa sa place à Sidney Govou quelques minutes plus tard. Après un corner mal repoussé par les Boulonnais, Pjanic voyait sa reprise de volée détournée sur la ligne par Karuru, le nouvel entrant (67e). Moins d’une minute plus tard, Bastos frappait à son tour mais juste au-dessus du cadre. Michel Bastos était contré après un service de Chelito Delgado mais Miré Pjanic était en embuscade et ouvrait son pied magistralement pour délivrer Gerland (72e).Claude Puel lança alors Tafer à la place de Gomis (75e). Enfin récompensés, les Lyonnais s’efforçaient désormais d’accentuer la marque afin de se mettre à l’abri. Sur une contre-attaque de Boulogne, Hugo Lloris effectua l’arrêt du match en repoussant le tir piqué de Karuru (82e). En contre-attaque, Delgado manqua le KO en jouant l’option collective plutôt que d’ajuster Bédénik (89e). L’Argentin fut récompensé par la suite en reprenant victorieusement à bout portant un centre de Yannis Tafer (90e). Les olympiens pouvaient enfin souffler après s'être fait peur dans ce dernier quart d'heure.

[IMG50014#C]

Sur le même thème