masculins / OL - EAG

L’OL se relance

Publié le 02 novembre 2013 à 22:07 par SC

Grâce à une entame de match idéale, où ils ont inscrit les deux seuls buts du match, les Lyonnais se sont imposés face à Guingamp. L’OL renoue avec la victoire, après cinq rencontres sans succès en championnat. Une soirée ternie par les blessures de Lopes et Gonalons.

 Est-ce l’heure du nouveau départ ? La seconde période du match à Monaco peut le laisser espérer. De plus, l’effectif lyonnais, qui souffrait de nombreuses absences, s’est étoffé. Umtiti, M.Lopes sont revenus de blessure et Lacazette a purgé sa suspension. Rémi Garde a décidé de reconduire son équipe en 4-4-2, avec un milieu en losange, pour ce match crucial contre Guingamp, actuel 5ème de L1. L’OL est 14ème, et à une semaine du derby à Saint-Etienne, les Lyonnais ne doivent plus calculer…ils doivent engranger des points.

L’OL assomme Guingamp coup sur coup

Le coup d’envoi est sifflé. L’OL tente de presser d’emblée son adversaire et de mettre du rythme. Le portier guingampais intervient sur les deux premiers corners lyonnais. Une forte pluie a fait son apparition. L’OL ouvre le score à la 12ème minute, après un beau mouvement entre Grenier et Fofana. Ce dernier voit sa frappe repoussée par Assembé sur Lacazette, qui marque à bout portant d’une demi-volée. Gomis double la mise une minute plus tard. Il est lancé par Yatabaré sous la pression. L’attaquant lyonnais, d’une petite pichenette, trompe le gardien de l’EAG. Le pressing lyonnais au milieu fait la différence. Un centre de Lacazette contré est tout proche de finir au fond des filets.

Anthony Lopes sort sur civière

 Après 25 minutes de jeu, l’OL laisse un peu plus le ballon à son adversaire. Lopes s’impose dans les airs, puis au sol. Sur cette action, il se blesse après un coup dans le dos. Gorgelin le remplace. Le coup-franc de Grenier passe largement au-dessus. Le rythme a clairement baissé d’un cran après cette longue interruption. Les Lyonnais se montrent moins dangereux qu’en début de partie. Sur un corner de Grenier, Mathis est tout proche de marquer contre son camp. Dans le temps additionnel, Fofana s’essaie des 30 mètres. Sa frappe oblige le gardien guingampais à une belle parade. Grâce à une entame idéale, l’OL rentre aux vestiaires avec deux buts d’avance, face à une équipe, qui malgré une possession favorable, est inoffensive…

Gonalons blessé…Diallo exclu

C’est le feu dans la surface lyonnaise. Après un centre, Yatabaré voit sa reprise touchée le poteau. Dabo tente de dégager mais ça heurte la transversale. Gorgelin, du poing, repousse le danger. Gonalons souffre, après une grosse semelle reçue par Diallo. Ce dernier est exclu et le capitaine lyonnais sort sur civière. A la 58ème, Yatabaré s’impose dans les airs mais rate de très peu le cadre. Umtiti se blesse aussi…mais il se relève. Lacazette est contré in extremis par un défenseur. L’OL remet le pied sur le ballon.

L’OL gère son avance

A la 73ème, Lacazette, excentré, réalise une superbe volée du gauche, qui est arrêtée par Assembé. Bedimo envoie un missile de son côté gauche, mais ça passe de peu à côté. A 10 contre 11 et à 10 minutes de la fin, l’EAG ne semble pas en mesure de revenir. Le premier tir guingampais arrive à la 85ème. Gorgelin capte. L’OL recule mais est peu inquiété. Sur un centre de Briand, Gomis bute sur la défense adverse. Les Lyonnais s’imposent.

...


La feuille de match

Olympique Lyonnais 2 – 0 En Avant de Guingamp (Mi-temps 2 - 0)

Lyon, Stade de Gerland. 37 000 spectateurs.

Arbitre : Olivier Thual.

L’équipe lyonnaise : A.Lopes (Gorgelin 32’), Dabo, Bisevac, Umtiti, Bedimo, Gonalons (cap.) (Ferri 55’), Fofana, Malbranque, Grenier (Briand 89’), Lacazette, Gomis. Entraîneur : Rémi Garde.

L’équipe guingampaise : Ndy Assembe, Martins Pereira (Leveque 46’), Kerbrat, Sorbon, Lemaître, Sankharé, Mathis (cap.), Beauvue (Diallo 46’), Atik (Langil 68’), Yatabaré, Mandanne. Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.

Buts : pour l’OL, Lacazette (12’), Gomis (13’). Pour l’EAG.

Avertissements : pour l’OL, Ferri (75’). Pour l’EAG, Sankharé (34’), Mandanne (45+4’), Diallo (52’).

Expulsion : pour l’EAG (53’).

 

 

...
Sur le même thème