masculins / Sporting 0 OL 2

L’OL s’impose en première période

Publié le 04 janvier 2012 à 19:48 par R.B/S.G

Deux buts de Lisandro en première mi-temps… des sauvetages de Valverde en seconde mi-temps… Un match amical dans des conditions difficiles avec une large revue d’effectif…

A Bastia, stade Armand Cesari Furiani, 3 000 spectateurs environ; arbitre, M. Dessiage

OL : Valverde –  Réveillère, Lovren, Umtiti, Cissokho – Grenier, Källström, Pléa, Pied --  Lisandro (cap), Gomis. Entr : Garde

Sporting Bastia : Novaes – Angoula, Harek, Mary, Choplin, Cahuzac, Rothen, Maoulida, El Azzouzi, Kharzi, Lacourt. Entr: Hantz

Seconde période :

OL : Valverde – Dabo, Fofana, Umtiti, Kolo – Gonalons (cap), S.Koné – Briand, Ederson, Gourcuff – Lacazette. Entr : Garde

Sporting Bastia: Cioni – Sodini, Sanaia, Vincent, Genest, Diallo, Suarez, Thauvin, Robail, Agostini. Entr: Hantz.

Buts: pour l’OL, Lisandro (26 et 27ème)

  Avant de reprendre ce week-end par un match de Coupe de France, Bastiais et Lyonnais avaient rendez-vous ce mercredi 4 janvier sur la pelouse couci-couça du stade Armand Cesari Furiani en plein travaux de rénovation. Frédéric Hantz et Rémi Garde ont choisi de faire une large revue d’effectif  en changeant quasi ou systématiquement leur onze respectif à la mi-temps. L’occasion de voir du côté de l’OL Mathieu Valverde dans la cage. l’occasion de suivre Samuel Umtiti en défense centrale ou encore Grenier aux côtes de Källström. Rappelons que Lloris, Cris et Bastos ne sont pas sur la feuille de match. Côté Bastiais, Jonathan Lacourt passait un test pour venir éventuellement renforcer le 3ème de L2.

Si le stade Armand Cesari Furiani est en pleine rénovation, il est toujours autant venté… On se console en regardant le magnifique paysage du haut de la tribune de presse ou en ayant discuté avant le match avec Fred Née ; l’ancien attaquant lyonnais étant l’entraineur de l’équipe CFA du Sporting.

En une minute, Lisandro fait la différence

Le Sporting contre le vent est organisé autour de la patte gauche de Rothen. L’équipe corse qui sollicite Valverde à la 9ème minute de jeu d’une frappe lointaine arrêtée par l’ancien bordelais. Cahuzac imitant son partenaire un peu plus tard sans trouver le cadre. L’OL pose son jeu. Grenier n’inquiète pas Novaes sur un bon service Lisandro. Le jeu s’accélère. Maoulida d’un côté et Gomis de l’autre manquent l’occasion d’ouvrir le score. Gomis a encore une opportunité sur un centre en retrait de Réveillère.

En une minute, Lisandro fait la différence. D’abord sur une hésitation de la défense corse qui profite à Pied passeur décisif pour l’Argentin. « Licha » qui double immédiatement la mise sur un ballon en profondeur de Pied. Le Sporting subit tout en ayant une superbe opportunité de marquer (35ème), mais Valverde s’impose avec brio dans les pieds. Pléa touche la barre de la tête sur un service de Lisandro. L’OL balade avec à propos sa supériorité collective et individuelle, même si Khazri rate l’immanquable juste avant la pause et si les coéquipiers de Rothen n’abdiquent pas.

  A qui allait profiter le second acte avec tous ces changements ? Des curiosités avec Fofana en défense centrale et Gourcuff sur un côté. Rien à signaler de particulier pendant 15 minutes avant une belle action collective olympienne que Lacazette a été proche de bonifier. Puis Suarez n’a pas su traduire une perte de balle lyonnaise en but en frappant juste à côté du montant droit de Valverde (65ème). L’OL contrôle avec quelques approximations… Valverde sort un arrêt grande classe sur une frappe presque à bout portant de Suarez (73ème)  qui manque peu après le cadre. Le Sporting s’emballe avec les arabesques de Diallo et une nouvelle frappe de Suarez détournée par Valverde. L’OL peine dans cette fin de match … Valverde doit encore s’employer avec assurance devant Thauvin… et conclure par un dernier sauvetage. Valverde, homme du match.

 

 

.

Photos

SC Bastia - OL

10 photos

Sur le même thème