masculins / Arles-Avignon - OL 1-1

L'OL stoppe sa série

Publié le 24 octobre 2010 à 18:58

Emoussés, les Lyonnais ne sont pas parvenus à prendre le dessus face à la lanterne rouge Arles-Avignon.

Forts d’une dynamique de quatre victoires consécutives, les Lyonnais se rendaient chez la lanterne rouge Arles-Avignon avec l’intention de poursuivre leur série.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la partie démarra sur un rythme peu élevé. Les deux équipes avaient trop de déchets dans leur jeu pour pouvoir espérer s’approcher du but. Après vingt minutes de jeu, pas la moindre occasion dangereuse n’était à signaler. Le seul fait de match fut le gros choc entre Cris et Camel Meriem. Le meneur de jeu d’Arles-Avignon fut forcé de quitter la pelouse sur une civière, le visage en sang (21e). Les joueurs de Claude Puel commençaient à mieux combiner au fil des minutes. Gourcuff manqua de justesse une frappe au cœur de la surface après un centre de Cissokho renvoyé par la défense sudiste. En face, les contre-attaques de Bouazza et Dja Djedje donnaient du fil à retordre aux olympiens. C’est d’ailleurs le second cité qui profita d’une mésentente entre Cris et Diakhaté pour aller éliminer Hugo Lloris puis glisser le ballon dans les filets (35e). Dans la foulée, Psaume tenta de lober sans succès le portier lyonnais sorti loin de sa ligne de but. La pause fut sifflée sur cet avantage d’un but non immérité pour Arles-Avignon.

Dos au mur, le coach de l’OL lança Pjanic et Gourcuff dès le retour des vestiaires. Sur le premier corner de la seconde période, Pjanic déposa le cuir sur la tête de Briand qui échappa à Merville, le portier d’Arles-Avignon (47e). Avec cette égalisation lyonnaise, un nouveau match commençait alors. Touché derrière la cuisse, Aly Cissokho fut forcé de quitter la pelouse, remplacé numériquement par Alexandre Lacazette (56e). Gomis eut l’occasion de donner l’avantage à l’OL mais son tir du gauche fut repoussé du pied par Merville (65e). Alexandre Lacazette se créa une magnifique occasion en effaçant deux défenseurs avant de frapper du gauche mais encore une fois le gardien sudiste sorti le grand jeu (70e). Emoussés, Cris et ses coéquipiers baissèrent de rythme dans les dernières minutes. C’est donc sur ce score nul que la rencontre s’acheva. On pouvait peut-être s’attendre mieux des Lyonnais face à la lanterne rouge mais après une grosse semaine ce point est tout de même bon à prendre.

OL : Lloris, Cissokho (Lacazette 56e), Diakhaté, Cris, Réveillère, Makoun, Källström (Pjanic 46e), Gourcuff (Gomis 46e), Bastos, Briand, Lisandro.
Arles-Avignon : Merville, Pavon, Soro, Laurenti, Germany, Ait Ben Idir, Piocelle, Ayasse, Bouazza (Charisteas 62e), Meriem (Psaume 21e), Dja Djedje (Ndiaye 71e).
Avertissements : Källström (23e), Cissokho (30e). Ait Ben Idir (75e).
Buts : Dja Djedje (35e). Briand (47e).

Sur le même thème