masculins / Monaco - OL 2-1

L'OL tombe du rocher

Publié le 24 janvier 2010 à 22:40

Jean-Alain Boumsong avait ouvert la marque juste avant la pause (45e) mais Néné, sur un penlaty inexistant (58e), puis Park (78e) donnèrent la qualification à l'ASM.

[IMG50014#C]

Au coup d’envoi, le futur adversaire de ce Monaco-OL était déjà connu puisque quelques minutes plus tôt le tirage au sort avait désigné les Girondins de Bordeaux. Cris étant resté à Lyon, c’est Hugo Lloris qui portait le brassard de capitaine. Cette rencontre était marquée par les premiers pas du Croate Dejan Lovren avec le maillot lyonnais.

Dans les premières minutes, Mangani tenta une frappe lointaine qui fila largement au-dessus du cadre. Gomis puis Källström répliquèrent mais leurs tentatives respectives ne mirent pas Ruffier en danger. Bafé Gomis se présenta face au portier monégasque mais il tarda trop avant de tirer au but ou de décaler Tafer à sa gauche et fut repris in extremis (14e). A la suite d’une perte de balle au milieu de terrain, Park déboula plein axe avant de décocher un frappe lointaine que Lloris boxa magistralement en corner (22e). Sur le corner le cuir arriva au deuxième poteau pour la tête de Puygrenier qui fila juste à coté du cadre. Après un bon début de match, les Lyonnais venaient de concéder deux sérieux avertissements en moins d’une minute. Ruffier se mit lui aussi en évidence sur un coup franc d’Ederson qui se dirigeait en pleine lucarne (28e). Le match fut plus haché par la suite. Les Monégasques continuaient de miser sur le jeu en contre-attaque et laissaient la possession du ballon aux olympiens. Dans les arrêts de jeu de la première période, Lovren fut tout proche d’ouvrir le score sur corner mais il manqua sa reprise à bout portant. Sur le corner suivant Jean-Alain Boumsong trouva le cadre sur un impressionnant coup de casque en reculant (45e).

Au retour des vestiaires, les joueurs du Rocher étaient revenus avec de meilleures intentions. Néné ne parvint pas à cadrer son coup franc à vingt mètres du but de Lloris (47e). Sur une bonne phase monégasque, Néné hérita du ballon dans la surface puis s’écroula honteusement sans qu’il n’y ait le moindre contact (50e). Dupé, Monsieur Malige accorda un penalty au Brésilien qui le transforma en expédiant le cuir sous la barre. Ensuite, Park se présenta seul face à Lloris et ce fut le gardien lyonnais qui remporta son duel en arrachant, en deux temps, le ballon dans les pieds du Coréen (61e). Sonnés, les joueurs de Claude Puel parvenaient de moins en moins à s’approcher du but adverse. Kim Källström tenta malgré tout une frappe lointaine mais ne trouva pas le cadre (72e). Sur un coup franc rapidement joué, Modesto centrait pour la tête plongeante de Park qui donnait l’avantage à l’ASM (78e). Dos au mur, le coach lyonnais lança Delgado et Lisandro pour remplacer Govou et Ederson (80e). En fin de rencontre, Néné manqua le KO en contre-attaque en croisant trop son tir (87e).

[IMG50014#C]

 

Sur le même thème