masculins / ASM - OL

L’OL tombe sur le Rocher

Publié le 27 octobre 2013 à 19:15 par SC

Les Lyonnais s’inclinent 2 à 1 à Monaco. Après avoir été dominés en première période, ils se sont bien repris en seconde mais ne sont pas parvenus à remonter leurs deux buts de retard.

  L’OL s’est rassuré jeudi en Europa League. Mais, le rendez-vous qui l’attend ce dimanche en championnat n’est pas un cadeau pour espérer confirmer. Les Lyonnais, une victoire sur les 8 dernières rencontres de L1, se déplacent à Monaco, rentré dans une autre dimension et un sérieux prétendant au titre. Le recrutement de Falcao, Abdial, Carvalho, Moutinho, Toulalan…justifie aisément cette ambition. Ils sont tous titulaires pour ce match. Côté lyonnais, Rémi Garde a décidé d’opter pour la même stratégie que contre Rijeka. Il enregistre cependant le retour de Bedimo. Gomis remplace Lacazette, suspendu.

Des Lyonnais recroquevillés, mais peu inquiétés

Le coup d’envoi est donné dans un Stade Louis II qui n’a pas fait le plein. Les Lyonnais sont sous pression dans ces premières minutes. Lopes est déjà sollicité, notamment sur une frappe de Falcao. L’OL peine à mettre le pied sur le ballon et privilégie le jeu long. Carrasco tente sa chance sur le flanc gauche, mais son tir s’envole. L’ailler monégasque se montre dangereux sur son côté. L’OL est replié en défense dans ces 20 premières minutes, mais n’est pas inquiété outre mesure…

Le coup de canon d’Obbadi et la pichenette de Falcao

  Les Gones ne parviennent pas à se projeter vers l’avant. Sur un coup-franc de Rodriguez à la 28ème, Lopes repousse des poings plein axe. Obbadi ne se pose pas de question et envoie, d’une demi-volée des 25 mètres, un missile dans la lucarne. Monaco prend les devants. Après une boulette de Subasic, Briand et Kurzawa sont au duel devant le but vide. Le défenseur monégasque dégage in extremis. A la 36ème, sur un long ballon, Falcao se présente seul devant Lopes. D’un petit piqué tout en finesse, le Colombien double la mise. A la 42ème, Malbranque lance Briand dans la profondeur mais il bute sur Subasic. Ce sera la seule frappe de l’OL durant une première période qui a vu les Monégasques concrétisé leur domination par deux très beaux buts.

Gomis redonne de l’espoir aux Lyonnais

Dabo sort sur blessure (cheville) et est remplacé par Tolisso. L’OL est mieux en cette seconde mi-temps, mais ne se montre pas dangereux pour autant. Rodriguez ne trouve pas le cadre après un long rush. A la 62ème, Gomis reprend de la tête un centre de Bedimo. Le ballon trouve le chemin des filets, après avoir heurté le poteau. L’OL réduit le score. Sur un contre éclair, Carrasco, après avoir été servi par Falcao, trouve le poteau de Lopes. A la 72ème, Gomis, du bout du crâne, est tout proche d’égaliser.

L’OL pousse mais ne trouve pas la faille

Monaco n’est clairement plus aussi serein qu’en début de match. Sur un beau mouvement, Malbranque centre pour Briand, qui rate une belle occasion d’égaliser. La tête de Falcao oblige Lopes à une parade spectaculaire. Toulalan tente sa chance à l’entrée de la surface, mais ça passe à côté. Il y a beaucoup de fatigue de part et d’autre. Les Lyonnais poussent mais ne trouvent pas la solution…L’OL a bousculé Monaco dans cette seconde période, mais n’est pas parvenu à refaire son retard de deux buts.

...


la feuille de match

Association Sportive de Monaco 2 – 1 Olympique Lyonnais (Mi-temps : 2 – 0)

Monaco, Stade Louis II. Arbitre : Laurent Duhamel.

L’équipe monégasque : Subasic – Raggi - Carvalho –Abidal (cap.) –Kurzawa –– Toulalan – Obbadi (Kondogbia 95’) – Moutinho – Rodriguez (Fabonho 92’) – Carrasco (Ocampos 89’) – Falcao. Entraîneur : Claudio Ranieri.

L’équipe lyonnaise : A.Lopes – Dabo (Tolisso 51’) – Bisevac – Gonalons (cap.)– Bedimo – Fofana – Ferri (Pléa 80’) – Malbranque – Grenier – Gomis (Benzia 73’) – Briand. Entraîneur : Rémi Garde.

Buts : pour Monaco, Obbadi (28’), Falcao (36’). Pour l’OL, Gomis (62’).

Avertissements : pour Monaco, Carrasco (12’). Pour l’OL, Grenier (78’), Malbranque (92’).

 

...
Sur le même thème