masculins / OL - Monaco : 0 - 1

L'OL trébuche

Publié le 29 juillet 2008 à 21:53 par BV

Samedi,lors du Trophée des Champions contre Bordeaux, le rideau se lèvera sur une nouvelle saison. Pour leur dernière répétition générale avant cette première, les Lyonnais ont chuté, à Annecy, face à Monaco (0-1), une équipe qu’ils avaient pourtant dominée à 2 reprises la saison dernière.

Pour autant, le niveau de jeu et l’investissement déployés n’incitent guère à verser dans le pessimisme. Si l’OL a raté la dernière marche de sa préparation, il n’en a pas pour autant raté son match. Visiblement limités par une préparation qui bat son plein, les Lyonnais ont surtout manqué de jus pour faire la différence dans les derniers mètres.

Claude Puel disposant pour la première fois d’un seul groupe, internationaux et joueurs présents à Tignes réunis, cet ultime match amical revêtait une importance particulière : le 4 – 3 – 3 « à la lyonnaise » aligné ce soir devrait peu ou prou être celui qui débutera samedi contre Bordeaux, le remplissage régulier de l’infirmerie (Fred, Keita, Mensah, Santos et Ederson) ayant singulièrement restreint le champ des surprises possibles. Première indication des tendances de l’été : Mathieu Bodmer semble à la mode… en défense centrale aux cotés de Cris. Une animation défensive, dans son ensemble un peu attentiste en début de rencontre, qui eut besoin de plusieurs minutes pour se régler. Trop tard ! Après un centre dégagé par Bodmer (2e), Licata, oublié dans la surface, ouvrit le score (3e).

La suite, et la quasi intégralité de la rencontre, fut à l’avantage des champions de France, les Monégasques ne revoyant la surface lyonnais qu’en toute fin de rencontre sur une frappe hors cadre de Leko (86e). Grâce à un pressing tout terrain et de tous les instants, le bloc lyonnais annihila en effet les rares tentatives des hommes de Ricardo. Mais la réussite fuit Sidney Govou, dont la tête s’écrasa sur le poteau (5e). César Delgado n’appuya ensuite pas assez sa tentative (11e) et Makoun ne parvint pas à placer sa tête hors de portée de Flavio Roma (22e).

Le travail effectué depuis le début de la semaine paiera très bientôt, et peut-être encore plus au printemps prochain mais, pour l’heure, il alourdit surtout les jambes et handicape dans les duels. Il permet également de répéter des « coups ». C’est de ces studieuses séances sur les pelouses de Divonne-les-Bains que Juninho tira l’inspiration pour lancer Karim Benzema en profondeur sur un coup franc à 20 mètres ; l’international français ne cadra pas son tir (36e). Le Brésilien revint au classicisme au retour des vestiaires mais Ruffier claqua son coup franc (49e) puis fit de même avec la frappe enroulée de Karim Benzema (52e). Les Lyonnais seraient d’ailleurs certainement parvenus à revenir au score si le portier monégasque s’était montré moins inspiré. Il boxa ensuite la tête puissante de Makoun (75e) puis vit les essais de Boumsong et Pied s’enfuir (70e et 88e).

A trois jours de la défense d’un trophée qu’il détient sans discontinuer depuis 6 saisons, la seconde défaite de l’OL en match de préparation ne tombe pas au meilleur moment. Toutefois, avec 3 victoires et deux revers, le bilan demeure positif. Le temps des essais touche désormais à sa fin. Place à la compétition !