masculins / Toulouse - OL 3-0

Lourde défaite

Publié le 18 avril 2012 à 20:25

Les Lyonnais se sont pénalisés en encaissant deux buts très rapidement. Face à leur bête noire, ils n'ont jamais su renverser la tendance.

Les joueurs de Rémi Garde devaient se rattraper après leur prestation plus que moyenne trois jours plus tôt en finale de la coupe de la Ligue face à l’OM. Le sprint final était déjà lancé et les points de cette 32e journée devenaient primordiaux.
Au coup d’envoi, le onze de départ aligné par Rémi Garde était le suivant : Lloris, Dabo, B.Koné, Cris, Umtiti, Gonalons, Grenier, Briand, Källström, Gomis, Lacazette.

Après un début de rencontre plutôt à l’avantage des Lyonnais, le TFC ouvrit la marque contre ke cours du jeu. Une approximation de Dabo profita à Sirieix qui catapulta le ballon au fond des filets à bout portant (9e). Les gones réagissaient timidement avec un coup franc de Clément Grenier capté sans souci par Ahamada (11e). L’OL refaisait surface petit à petit mais fut crucifié en contre. Rivière plaça une tête sur un centre venu de la droite et donna deux buts d’avance aux Garonnais (22e). Après avoir tenté sa chance loin et obligé le portier adverse à réaliser une parade, Alex Lacazette exhorta ses coéquipiers. Les Olympiens poussaient mais les attaques toulousaines étaient bien plus tranchantes. Hugo Lloris fut forcé de sortir dans les pieds de Rivière qui se présentaient face à lui (35e). Malgré une dernière occasion avec une tête de Gomis au-dessus, l’OL rentra au vestiaire avec deux buts de retard.

Briand et Gomis laissèrent leur place à Bastos et Lisandro à l’entame de la seconde période. Le Brésilien se signala en reprenant en demi-volée un centre de Grenier mais Ahamada était sur la trajectoire (55e). Les joueurs de Rémi Garde s’installaient dans le camp adverse mais le bloc toulousain restait imperturbable. Au contraire, Sissoko fut tout proche d’enfoncer le clou en enroulant un tir depuis l’intérieur de la surface (61e). Yoann Gourcuff entra en jeu. C’était sa première apparition en Ligue 1 en 2012. Alex Lacazette, sans doute le meilleur Olympien sur la pelouse, tenta une nouvelle fois sa chance mais son tir fila à un bon mètre du cadre (66e). Dans cette fin de rencontre, on était plus près d’un cinglant 3 à 0 que d’un retour des Lyonnais. C'est justement ce qui arriva. Bulut, parti en position de hors-jeu alla défier Hugo Lloris et donna encore plus d'ampleur au score. Le tableau d'affichage ne bougea plus malgré une ultime tentative d'Alex Lacazette.

La feuille de match !

Sur le même thème