masculins / stage Autriche

Lovren : « à l’OL, j’ai tout… »

Publié le 04 juillet 2011 à 15:38 par R.B

Le défenseur croate a été une des satisfactions de la saison 2010-2011… Dans un mélange français-anglais, il a parlé du passé et du futur… Extraits d’une interview à retrouver ce lundi soir à partir de 19h dans l’émission l’Estival…

S’il a fait de gros progrès en français au point de la comprendre sans problème, il hésite encore à s’exprimer pleinement dans la langue de Molière. Alors il débute souvent ses propos en français avant de basculer en anglais. Plutôt sympa pour ce jeune défenseur qui a joué 3 194 minutes. Quel changement par rapport à ses 860 de l’exercice précédent en rappelant qu’il était arrivé à la trêve des confiseurs. Dejan est devenu aux yeux de nombreux observateurs un titulaire qui a joué aux côtés de Cris, Diakhaté ou encore Toulalan. « Cela ne m’a pas posé de problèmes de changer de partenaire, même s’il est préférable de jouer ave le même. Titulaire ? Quand une saison débute, il faut repartir au début… ».

Jeune et lucide ce gaillard qui a eu trop tendance à s’emporter sur le pré en 2010-2011. « Je le sais. Je dois garder mon calme. Je ne devais pas prendre ces cartons rouges. Cela était de ma faute. J’ai perdu la tête à Auxerre… je dois me calmer. En dehors des terrains, je suis quelqu’un de posé… ». Rugueux en refusant l’étiquette de joueur méchant, il dit aimer le ballon et sentir les choses, anticiper. Il dit aussi que Gameiro, Hoarau, Gervinho, Hazard… ont été les attaquants du championnat qui l’ont marqué.

Il dit encore qu’il a été déçu par les résultats. « A l’OL, ce n’est pas normal de ne pas gagner des titres… Il faut le faire cette saison… ». Il dit aussi qu’il se sent bien avec le maillot lyonnais sur le dos. « A l’OL, j’ai tout pour progresser, réussir… On verra plus tard… ». Il dit enfin qu’il aimerait bien marquer plus de buts. « Quand je monte sur coups de pied arrêtés, j’espère le faire, mais je ne sais pas pourquoi cela n’arrive pas ou presque pas. Peut-être que je n’ai pas de chance… ».

Revenu de vacances 3 jours après la majorité de ses partenaires en raison de ses obligations internationales, il a été content de retrouver le groupe. « Je suis resté en Croatie. J’ai nagé, joué au tennis, au basket… C’était bien. La reprise ? Cela ne me pose pas de problème, même si je préfère avant tout jouer au foot… Je n’ai pas encore discuté avec Rémi Garde. Je sais ce qu’il a fait dans sa carrière… ». Et de conclure : « Je me sens désormais complètement intégré dans cette équipe. Je parle avec tout le monde… Et je progresse en français sans prendre de cours… ».