masculins / OL - TFC

« L’union sacrée autour de l’objectif »

Publié le 12 avril 2013 à 15:03 par R.B

Même s’il a reconnu que la période n’était pas simple, Rémi Garde reste persuader que l’objectif est largement atteignable…

Quel est l’état de santé du groupe ?
« Seul Dejan Lovren n’est pas disponible. Il a raté une marche en début de semaine et s’est fait mal à la cheville. Il trottine simplement. Il est forfait pour dimanche. Est-ce-que il sera sanctionné pour ses propos ? C’est possible. Les dirigeants sont maitres sur ce sujet. J’ai beaucoup discuté avec Dejan avant et après ses déclarations. Il a connu des moments difficiles, ne s’est pas senti très bien ponctuellement. Je sais que ses propos ont dépassé sa pensée. Je n’ai pas de problèmes avec Dejan. Je veux lui redonner confiance. Il faut que je le récupère ».

Est-ce-que la semaine a été difficile ?
« J’en ai connue des plus faciles. On s’est remis au travail et fait le maximum pour ce match face au TFC. Quels ressorts ? L’objectif qui est toujours largement atteignable. Cet  objectif,  le podium, doit obnubiler les  joueurs. On est  dans un sprint. Union sacrée autour de l’objectif ».


Que pensez-vous du fait que les joueurs se soient rassemblés  un soir de semaine ?
« Je prends cela du bon côté. C’était une initiative de leur part. Cela peut recentrer tout le monde vers le même objectif. Seul le résultat prime en cette fin de saison. Il faut une prise de conscience individuelle pour le bien du collectif. Trouver d’autres moyens ? Je ne suis pas un GO dans un cirque… ».

N’y-a-t-il pas des joueurs qui sont déjà ailleurs ?
« Ils sont d’abord ici. Mais  je ne peux pas les empêcher d’y penser. Pour aller ailleurs, il faut aussi montrer son niveau. Cela ne me gêne pas qu’ils aient des objectifs individuels. Ce qui m’intéresse, c’est qu’ils montrent leur talent ».

Yoann Gourcuff ?
« Je n’ai pas l’impression de l’avoir perdu ou de l’avoir précédemment retrouvé. Le sort de l’équipe ne dépend pas que de lui. Comme d’autres joueurs, j’attends plus de Yoann. Evidemment qu’il peut revenir à la compétition dès dimanche. Je ne fonctionne pas au quotidien en classant les joueurs ».



Y-a-t-il un diagnostic majeur ou plusieurs raisons à ces résultats ?
« Il n’y a pas une cause majeure. Après, ce serait trop long d’énumérer les raisons… »

Que vous inspire leTFC ?
« C’est une équipe compliquée à jouer. En général,  elle prend peu de but. Elle reste aussi sur deux performances en déplacements. Mais je sais que notre défaite 3 à 0 à Toulouse nous est restée en travers de la gorge. Cela est un élément supplémentaire de motivation.»

La rivalité avec l’ASSE dans la course au podium ?
« Cela peut être un élément important. Rester devant  en atteignant notre objectif, c’est un objectif ».

Sur le même thème