masculins / OL-Nancy 2-1

Lyon creuse l'écart

Publié le 27 septembre 2008 à 21:00 par AG

L'essentiel de la recontre s'est déroulé en première période avec l'ouverture du score de Karim Benzema (31e) et le second but signé Fred (35e) avant que les Lorrains ne reviennent à la marque par l'intermédiaire de Bérenguer (37e). A noter la sortie de Karim Benzema sur blessure (56e).

L'OL accueille l'AS Nancy Lorraine au Stade de Gerland et vise un cinquième succès consécutif en championnat. Claude Puel doit faire face aux absences de Juninho, touché aux adducteurs, et de Sidney Govou, suspendu après son carton rouge reçu samedi dernier au Havre.

A l'entrée des deux équipes on a pu observer le fait étrange que le corps arbitral arborait un maillot exactement de la même couleur qu'Hugo Lloris, à savoir orange fluo. Cela n'empêcha pas la rencontre de démarrer sur les chapeaux de roues avec un premier face à face entre Karim Benzema et Genaro Bracigliano (2e) mais c'est le portier nancein qui sorti vainqueur de ce duel. Quelques minutes plus tard (9e), Fred voyait sa tentative sur coup franc passer à un petit mètre du poteau gauche lorrain. Fred, justement, multpiliait les une-deux avec Karim Benzema et sur l'un d'entre-eux (17e) c'est une parade des pieds de Bracigliano qui vint sauver les nancéins de l'ouverture du score. Le portier lorrain commençait à dégoûter les attaquants olympiens en claquant en corner une frappe enroulée de Karim Benzema (20e) qui prenait le chemin du cadre. Sur un coup franc à 25 mètres le meilleur buteur du championnat fit frissoner Gerland avec une tentative qui vint frôler la lucarne (28e). C'est quelques instants plus tard que Karim Benzema fit se soulever le stade sur une contre attaque rondement menée. Le numéro 10 lyonnais fixe son défenseur, se déporte sur le coté gauche et ouvre le score d'un tir pied gauche petit coté (31e). Les Lyonnais sont révoltés et sur une échappée monumentale de Mounier suvi d'un centre devant le but, Fred doublait la mise (35e). On pensait que les joueurs de Claude puel avait fait le plus dur mais moins de deux minutes plus tard les Nancéins réduisirent le score par Bérenguer devant une défense lyonnaise légèrement statique (37e). Monsieur Bré siffla cette mi-temps assez débridée sur ce score de 2 buts à 1.

La seconde période démarra doucement. Seule une sortie d'Hugo Lloris à plus de 40 mètres de son but vint enflammer les supporters (55e). Dans la foulée, Karim Benzema se faisait descendre par André Luiz à l'entrée de la surface. Le Goleador lyonnais devait quitter la pelouse en boitant, remplacé par Miralem Pjanic. Sur ce coup franc à 20 mètres, la tentative du Brésilien Ederson fila au-dessus pour quelques centimètres. Pjanic se mit rapidement en action avec un tir d'une vingtaine de mètre (64e). Ederson laissa sa place à Fred Piquionne sans doute en prévision du match de mardi face au Bayern Munich (56e). Du coté Nancéin, Pablo Correa lançait toutes ses forces dans la bataille avec les entrées successives de Féret et Brison. Claude Puel quant à lui renforça son arrière-garde avec l'entrée de Boumsong à la place de Fred (77e). Les Lyonnais reculèrent quelque peu en fin de rencontre. Seul Anthony Mounier se procura une bonne occasion mais sa tentative fut détournée en corner (87e). C'est un véritable bloc olympien qui termina le match et qui préserva l'essentiel, à savoir les trois points, avant un grand rendez-vous européen .
Sur le même thème