masculins / Rennes 1 - OL 3

Lyon est renversant !

Publié le 02 octobre 2005 à 21:30 par SR

Suite et fin du premier marathon Olympien ce soir, à Rennes. 7ème match en 21 jours. 7ème et dernier col à franchir pour reprendre les mots de Gérard <b>Houllier</b>. C'était avant d'affronter Monaco lors de la 6ème journée en début de mois.

4 victoires et 2 nuls après, le coach Lyonnais doit faire face à pas mal de pépins : Réveillère, Diatta et Berthod sont suspendus ; Abidal n'est pas encore prêt. Sans tout ce beau monde, Clerc a l'occasion de s'exprimer en face de Monterrubio pour son premier match en Ligue 1 sous les couleurs lyonnaises. Monsoreau, lui, occupe le côté gauche de la défense. Devant, Fred et Wiltord font souffler Carew et Govou.
Le coach Rennais Bölöni doit faire sans son capitaine Jeunechamp, blessé au genou lors du dernier déplacement des Bretons et indisponible pour la saison. Frei et ses coéquipiers donnent le coup d'envoi de ce 34ème Rennes - OL sous le sifflet de Mr Coué.

La rencontre débute péniblement pour François Clerc. L'arbitre l'avertit verbalement une première fois lorsque le « nouveau » se fait respecter devant Monterrubio. Et ce même Monterrubio se fait oublier sur un centre d'Utaka au deuxième poteau, sa reprise de volée ne sera pas cadrée (7') contrairement à celle de son compère Kallström quelques minutes plus tard. Le Suédois récupère un ballon devant la surface lyonnaise, jongle le cuir de la pointe du pied pour éliminer Cris et envoie un missile pied gauche' dans la lucarne d'un Grégory Coupet immobile (10'). Le numéro 8 Rennais signe sa troisième réalisation de la saison et les Lyonnais se retrouvent une fois de plus menés au score, en début de rencontre, comme ils l'étaient face à Lens, à Bordeaux ou à Marseille… Toutes ces rencontres se sont soldées par un match nul. Le jeu appliqué par les Lyonnais au stade de la « Route de Lorient » nous met en confiance pour ces 79 prochaines minutes et les joueurs font preuve de sérénité et de maîtrise... patience. Il faut garder son sang-froid même si le très dangereux Kallström est à deux doigts de doubler la mise en passant devant Cris sur un centre d'Utaka (17'). Malouda (21') et Tiago (25') de loin, ne trompent pas la vigilance d'Isaksson. La tête de Juninho aux 18 mètres ne fait pas mieux (30'). François Clerc travaille dans la surface adverse, se débarrasse de son vis-à-vis et offre un caviar à Malouda. En pleine course le Guyanais manque le cadre (32'). Cela ne rentre pas, mais cela se rapproche. Clerc prend de l'assurance alors que Diarra prend du jaune, son troisième en moins de 10 matchs (42'). Après une jolie pénétration, Monterrubio se fait barrer la route par Coupet (45'). Isaksson en fait de même devant Fred (46') avant que l'arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires.

On espère voir des Lyonnais plus réalistes en seconde période. Clerc nous montre qu'ils seront plus audacieux en chipant la balle à Gourcuff. L'arbitre a vu une faute ( ?). Gourcuff tente de se faire justice lui-même en frappant le coup franc et Coupet plonge écarter le danger (42'). Il reste 45 minutes aux Lyonnais pour rester invaincus !
Malouda un poil trop court puis un poil trop avancé ne peut couper le ballon de la tête (49'). Le Guyanais nous fait part de ces facéties techniques avant de décaler Juninho sur sa droite. Le Brésilien contrôle, visualise et frappe des 25 mètres, Isaksson n'a rien vu passer et encaisse son premier but de la partie. La machine Lyonnaise est lancée.
Le culotté Kallström ne parvient pas à tromper Coupet avant de sortir (55'). Isaksson reste vigilant sur un centre-tir de François Clerc (69') et une frappe lourde de Diarra (71').
Malouda cède sa place à Govou (69'). Faty prend du jaune pour un mauvais tacle sur Tiago à 35 mètres du but. 35 mètres… Juninho sait de quoi il est capable, sa frappe traverse le mur et vient percuter les poings d'Isaksson, Tiago pointe sa tête et donne l'avantage à l'OL (73'). Clément entre en jeu et prend la place du maestro Brésilien Juninho (77') et Benzema celle de Fred (85'). Côté Breton, Mbia prend celle de Doumbé (79') et Briand celle de Bourillon (81').
Monterrubio, hors jeu, ne s'arrêtera pas et sera fâché de voir son but refusé par Mr Coué. Sur une relance de Clerc, Wiltord fonce retrouver Isaksson. Au dernier moment, l'international tente de filer un but à Benzema mais le ballon lui revient dans les pieds pour son troisième but de la saison (89'). Les 4 minutes de temps additionnel ne donneront de travail ni à Coupet, ni à Isaksson.

Mené à la mi-temps, Lyon a renversé la vapeur en inscrivant 3 buts en seconde période. Pour la première fois de la saison, les Lyonnais s'imposent après avoir été menés. Rennes a manqué de fraîcheur alors que les Gones ramènent une fois de plus une victoire de leur déplacement et terminent ce marathon avec 24 points.

La feuille de match
Dimanche 2 octobre ; A Rennes, Lyon bat Rennes 3-1 (0-1)
Arbitre: M. Coué ; Spectateurs: 28.998 ; Terrain: usé ; Temps: beau

But : pour Rennes: Kim Kallström (11e)
Buts : pour Lyon: Juninho (53e), Tiago (74e), Sylvain Wiltord (87e)

Avertissements :
Rennes: Faty (73e), Frei (92e)
Lyon: Diarra (42e), Clément (92e)

Lyon : Coupet, Clerc, Caçapa, Cris, Monsoreau, Diarra, Juninho (puis Clément 77'), Tiago, Wiltord, Fred (puis Benzema 85'), Malouda (puis Govou 69').

Rennes : Isakssonn, Doumbé (puis Mbia 79'), Adailton, Faty, Edman, Utaka, Gourcuff, Bourillon (puis Briand 81'), Kallström (puis Mvuemba 57'), Monterrubio, Frei.
Sur le même thème