masculins / Metz 0 - OL 4

Lyon, pied au plancher.

Publié le 22 octobre 2005 à 19:07 par SR

Le banc <b>lyonnais </b>joue toujours aux chaises musicales. Diatta, Berthod, Carew et Wiltord se retrouvent de nouveau dans le 11 de départ, soit 4 joueurs nouveaux par rapport aux titulaires contre Olympiacos.

Les Messins sont les plus mauvais de la classe. 20ème au classement avec 4 petits points ; aucune victoire, 4 nuls et 7 défaites dont 4 lors de leurs 4 dernières rencontres. Ces chiffres montrent que ce n'est pas la grande forme chez eux, loin de là. Alors, pour ce choc des extrêmes, sur le papier il n'y avait pas photo sur le terrain non plus. Durant les 20 premières minutes, Lyon contenait l'orage, sans s'affoler : Hutzi était contré dès la 3ème minute de jeu, le centre tir de Obraniak ne trompait pas Coupet (8'), Tum était trop court pour couper le centre de Béria (11') et Djiba sur un coup franc de Proment décroisait trop sa tête (16').
Les Lyonnais avaient pourtant donné quelques avertissements aux hommes de Joël Müller. Malouda n'avait pas cessé de titiller la défense messine et l'allure tranquille des Gones cachait la tempête au stade de Saint-Symphorien.
Pour commencer, Malouda envoyait Carew dans la profondeur. Le Norvégien prenait la défense de vitesse, se jouait de Borbiconi et massacrait le poteau gauche de Wimbée pour l'ouverture du score (23'). Les supporters lyonnais se levaient, les locaux applaudissaient tant le but de Carew était splendide. Puis Wimbée sortait d'un très bon réflexe une demi volée de Tiago qui avait récupéré un ballon qui traînait à l'entrée de la surface.

Malouda le fantaisiste, continuait à faire des misères à la défense Messine et décalait somptueusement Berthod dans un trou de souris. Le jeune Espoir centrait au deuxième poteau pour Juninho. D'un contrôle et d'une frappe du gauche, le Brésilien doublait la mise pour les Lyonnais (36').
Carew, Juninho puis c'est au tour de Wiltord d'enfoncer les supporters Grenats dans leurs sièges. Et c'est toujours Malouda, intenable, qui centrait sur la tête d'un Wiltord esseulé au point de penalty (44'). Ce but venait clôturer la première période et mettait un terme aux espoirs des locaux. Ce que justifiait la réaction de Proment micro de Canal + avant de rejoindre les vestiaires.

Joel Müller laissait Renouard aux vestiaires, le Coréen Ahn prenait place sur la pelouse pour apporter de la fraîcheur offensive.
Malouda brillait toujours et après avoir délivré 2 passes décisives, l'international A se transformait en buteur sur un excellent centre de Wiltord. Le Guyanais prenait le temps de contrôler et frappait de son habile pied gauche. Wimbée et ses 255 matchs de L1 sont pris à contre-pied (51'). Le jeu des lyonnais tournait à la démonstration.
Comme il n'était pas possible de s'approcher de Coupet, les seules occasions messines venaient des 25 mètres. A cette distance, Obraniak prenait sa chance et voyait son tir partir dans les tribunes (65').
A l'heure de jeu et des changements. On remercie Tiago, Carew applaudi par le public Messin et Diarra. Puis on souhaite la bienvenue à Pedretti, Fred et Monsoreau.
Djiba prenait exemple sur Obraniak et tentait aussi sa chance de loin, le ballon prendra la même direction. Enfin, N'Diaye imitait ses coéquipiers mais Coupet plongeait capter le ballon dans un nuage de fumée. Cette première frappe cadrée messine mettait fin à la seconde période. Mr Garibian n'ira même pas jusqu'au 4 minutes de temps additionnel, à quoi bon.

4-0. Suite à cette belle démonstration lyonnaise, ce n'est pas contre Lyon que le FC Metz aura retrouvé un peu de confiance. Il n'y a pas eu de miracle pour les Grenats. Les Olympiens ont fait preuve de patience et de réalisme.
Avec 30 points, les Gones mettent la pression sur Paris et Bordeaux avec 10 points d'avance avant que le PSG ne reçoive Nancy et que les Girondins ne se déplacent à Toulouse.


La feuille de match
Samedi 22 octobre 2005 ; 12ème journée de Ligue 1, Metz 0 - 4 Lyon (0-3)
Stade Saint-Symphorien ; Arbitre : Monsieur Garibian ; 19333 spectateurs

Les buts :
Lyon : Carew (24°), Juninho (36°), Wiltord (45°), Malouda (50°)

Avertissements :
Metz : Ahn (63°), Méniri (82°)

Les équipes :
Metz : Wimbée - Béria, Méniri, Borbiconi, Bassong - Obraniak, Proment, Djiba, Huszti (puis N'Diaye 70') - Renouard (puis Ahn 45'), Tum
Lyon : Coupet - Diatta, Cris, Cacapa, Berthod - Diarra (puis Monsoreau 74'), Tiago (puis Pedretti 66'), Juninho - Wiltord, Carew (puis Fred 66'), Malouda
Sur le même thème