masculins / Le Havre 0 - OL 1

Lyon retrouve ses couleurs...

Publié le 20 septembre 2008 à 20:58 par OT

Après deux matchs mouvementés face à Nice et la Fiorentina, la défense Lyonnaise a tenu bon au Havre. Malgré l'exclusion de Sidney Govou à l'heure de jeu, L'OL s'est logiquement imposé1 à 0 sur le terrain du promu.

Comme un symbole, la première tentative du match part du pied droit d’Honorato Ederson (2ème). Et même si sa frappe croisée du droit est contrée par un défenseur Havrais, le meneur de jeu Brésilien, excentré sur le côté gauche, sera l’homme de la première mi-temps.
Dans tous les bons coups, Ederson envoie un coup franc sur la tête de Jean II Makoun (21ème), mais le Camourenais manque sa reprise. Le Havre aussi aura des occasions de but en première période, grâce notamment à son attaquant Amadou Alassane. Le grand Havrais déborde Mathieu Bodmer sur le côté droit, mais son centre en retrait est repoussé par un tacle d’Anthony Réveillère(19ème). Son second centre, venu de la gauche cette fois-ci, trouve la tête imprécise de son compère Jean-Michel Lesage(41ème). Un quart d’heure plus tard, revoilà Ederson dont le centre est smashé de la tête par John Mensah, titularisé au poste d’arrière gauche, mais Christophe Revault claque au dessus.
A force d’être à l’origine des offensives lyonnaises, l’ancien Niçois va finalement s’en trouver à la conclusion. A une minute de la pause, suite à une contre-attaque éclair conclue par une ouverture de Miralem Pjanic vers Frédéric Piquionne, le nouvel attaquant lyonnais se joue de Nicolas Gillet par une série de crochets avant d’être fauché dans la surface. En l’absence de Juninho victime de douleurs aux adducteurs, son compatriote Ederson se charge d’exécuter la sentence avec sang-froid. Après avoir ralenti sa course, le Brésilien ouvre son pied droit, Revault battu conteste, mais le but est logiquement accordé par l’arbitre Monsieur Kalt. Lyon mène 1-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, l’OL commence par gérer son avantage avant de porter le danger sur le but Havrais. L’entrée de Karim Benzema à la place de Frédéric Piquionne n’y est pas pour rien. Le meilleur buteur de Ligue 1 offre un bon ballon à Ederson dont la fine tentative de frappe passe juste à côté du poteau de Revault. Dans la même minute, Karim Benzema perd son face-à-face avec le portier Havrais suite à un une-deux magique avec Pjanic. Bien servis par Réveillère, le meneur de jeu Bosniaque, très en vue en début de deuxième mi-temps, sera même tout proche de doubler la mise grâce à un enchaînement amorti de la poitrine et frappe lobée qui frise la lucarne du but Havrais (63ème).
Lyon dominateur et tout proche de faire le break, va d’avantage subir la pression Normande en fin de rencontre suite à l’exclulsion de Sidney Govou pour deux cartons jaune en 10 minutes (fautes sur Tixier et Noro). Les Havrais poussent sans toutefois se créer de véritables occasions, et se heurtent à un Hugo Lloris impérial dans les airs.
Au contraire ce sont les champions de France qui se montrent les plus dangereux grâce à Karim Benzema, intenable. Le meilleur buteur de Ligue 1 se montre altruiste à plusieurs reprises avec le nouvel entrant Anthony Mounier. Le jeune gaucher manquera malheureusement de réussite face à Revault (79ème), puis de précision sur son lob (90ème).

L’OL s’impose donc logiquement pour la 4ème fois consécutive en Ligue 1, et conserve sa cage inviolée après avoir encaissé 4 buts lors des deux derniers matchs.
Sur le même thème