masculins / Toulouse 0 - OL 1

Lyon trace sa route...

Publié le 05 novembre 2005 à 20:25 par S.R

A l'occasion de cette <b>14ème</b> journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais se déplace dans la Cité des Violettes pour la 25ème fois de son histoire.

Et autant le dire tout de suite, les Toulousains nous laissent sur notre faim cette saison malgré un recrutement très judicieux. Mansaré, Santos, Bergougnoux, Battles, Mathieu. Le marché des transferts a ramené du beau monde à Toulouse mais pour l'instant, les résultats ne suivent pas les ambitions affichées cet été. Peut mieux faire donc.
L'équipe du TFC est belle sur le papier mais cela ne reste que du papier. Les hommes d'Eric Mombaerts enchaînent le bon et le moins bon depuis le début de la saison. Quoi de plus beau que de faire tomber l'OL pour relancer sa saison ? Un résultat favorable face aux Gones n'est-t-elle pas la meilleure des vitamines ? Une bouffée d'oxygène ?
A l'OL, cette dernière étape est l'occasion de prendre un peu plus de distance sur les poursuivants avant d'arriver en fin de marathon et enfin, de souffler.
La fatigue ? Soit ils ne la connaissent pas, soit elle ne se voit pas. Mais en tout cas ces Lyonnais ont fière allure et on n'aurait pas dit qu'ils abordent là leur 7ème rencontre... en moins de 20 jours !

Mr Hamer donne le coup d'envoi d'une rencontre où Santos a pour mission de titiller la défense lyonnaise. Et bon élève comme il est, il ne tarde pas à mettre en application les consignes du coach. Coupet sort alors une manchette pour se débarrasser de l'international Tunisien (5'). Les Olympiens perdent quelques ballons avant de mettre la machine en route mais peu importe, il n'y a pas péril en la demeure face au « réalisme » lyonnais comme le démontre le premier corner de la partie, tiré par Juninho et à destination de Govou. La complicité des 2 Gones laisse l'impression qu'ils pourraient se trouver les yeux fermés sur le terrain et cette fois-ci, les 2 compères font fonctionner leurs automatismes pour le premier but de la rencontre et de la saison sur corner (10'). Au premier poteau, « Sid » propulse le cuir dans le but de Revault d'une tête piquée... comme à l'entraînement !
Il ouvre les bras pour manifester sa joie, il est à l'aise... tellement à l'aise qu'il tente une reprise de volée en déséquilibre sur un centre d'Abidal (15') puis envoie un tir puissant vers la cage adverse après un contrôle astucieux (33'), malheureusement sans parvenir à tromper Revault une seconde fois. Sur ses 2 occasions, Fred n'était pas loin et si Govou lui avait filé la balle, il n'aurait pas été loin d'assommer les Toulousains.
3 tirs et 1 but pour Govou, c'est le rapport offensif des Gones lors de cette première période. Claudio Caçapa a pourtant réalisé une belle chevauchée avant d'échouer dans l'ultime passe (13') alors que les coéquipiers de Moreira, meilleur buteur du club, ne lui ont pas permis de s'exprimer dans cette mi-temps. Suite à une belle préparation, c'est Battles qui envoyait un pétard au dessus de la cage gardée par Coupet.
Enfin, pour la feuille de match, « Juni » a pris du jaune et sera suspendu contre Troyes. Bryan Bergougnoux a quitté la pelouse après s'être luxé l'épaule, Thibault Giresse est donc entré en jeu et sur un coup franc en deux temps, Mathieu a manqué de réussite.

Place au spectacle en début de seconde période. Fred des 50 mètres, avec culot et maîtrise, à la reprise, envoie un ballon voyageur qui oblige Revault à s'étendre au dessus de sa cage (46'). Dans la foulée, Greg Coupet s'envole somptueusement sur une frappe de Giresse tout aussi sublime (47'). Cris fait toujours la police devant Santos (53') et Coupet sort de plus en plus à l'encontre du ballon. Il repousse successivement les frappes de Battles et Emana (63'). Moreira prend un jaune bêtement, en taclant un ballon qui s'en allait derrière la ligne de but, mais surtout derrière Claudio qui évite les crampons de l'attaquant toulousain de justesse (65'). Malouda, entré à la place de Sidney (65'), apporte de la fraîcheur et Carew fera souffler Wiltord (83'). Fred profite d'un bon travail de Wiltord pour menacer Revault, qui sort le ballon du tibia (75').
John se joue de deux joueurs et envoie Antho (Réveillère) dans la surface adverse. Le défenseur Lyonnais centre en retrait pour Juninho mais la frappe croisée du Brésilien est parée par le gardien violet, bien placé. Les hommes de Mombaerts se bagarrent mais Cris fait preuve de sacrifice pour garder le but Lyonnais inviolé. Et Coupet, ah Coupet !, il brille encore ce soir.
Quant il ne brille pas, son poteau tremble et les supporters lyonnais aussi, comme sur cette frappe d'Emana déviée par Arribagé (89'). Sur le dernier corner, Revault monte jeter ses dernières forces. Et c'est Moreira, invisible jusqu'à présent, qui pointe sa tête mais Réveillère sort le ballon sur sa ligne. On a à peine le temps de souffler que Moreira revient à la charge et frappe au dessus.

La première mi-temps est passée à une vitesse grand V, la seconde à été longue...longue...
Au bout du bout de la fatigue, les Lyonnais décrochent leur 6ème victoire de rang.
On peut suivre tranquillement le reste de la journée, c'est aux poursuivants de faire le nécessaire pour ne pas voir s'éloigner l'Olympique Lyonnais au classement.
Bordeaux à Nice, St-Etienne face à Auxerre et Paris contre Monaco. Les poursuivants n'ont pas le droit au faux pas. Plus facile à dire.
Lyon finit son second marathon sur une victoire à l'extérieur et repart de la Ville Rose avec 3 nouveaux points, et une moyenne de 2,6 points de pris par match. Que demande le peuple ?


La feuille de match
A Toulouse, Lyon bat Toulouse 1-0 (1-0)

But pour Lyon: Sidney Govou (9e)

Arbitre: M.Hamer ; Spectateurs: 28.254 ; Terrain: correct ; Temps: doux

Avertissements
Jaune pour Toulouse: Giresse (58e), Moreira (64e)
Jaune pour Lyon: Juninho (33e)

Toulouse : Revault, Congré, Arribagé, Aubey, Batlles, Dieuze, Emana, Bergougnoux (puis Giresse 37'), Moreira, Santos (puis Mansaré 77')

Lyon :Coupet, Réveillère, Cris, Caçapa, Abidal, Tiago, Juninho, Diarra, Govou (puis Malouda 65'), Fred, Wiltord (puis Carew 83')
Sur le même thème