masculins / DVD Lyonnais du Br�l

Lyonnais du Brésil... en vente le 23 mai

Publié le 18 mai 2005 à 13:29 par R.B

[IMG5633L]La <b>Collection des Champions</b>, c'est pour bientôt. Chaque semaine, en effet, à partir du <b>23 mai</b>, un DVD produit par l'OL sera commercialisé par le <b>Progrès</b>. Celui des « <b>Lyonnais du Brésil</b> » précédera « <b>Les 3 premiers titres </b>» (sortie 30 mai) ; « <b>Les coupes de l'OL </b>» (sortie le 6 juin et « <b>Saison 2004-2005 </b>» (sortie le 13 juin). Place pour commencer avec les <b>Brésiliens,</b> d'abord les quatre premiers brésiliens de l'histoire olympienne en rappelant que 9 à ce jour ont porté le maillot lyonnais...

La Collection des Champions, c'est pour bientôt. Chaque semaine, en effet, à partir du 23 mai, un DVD produit par l'OL sera commercialisé par le Progrès et ce dans tous lespoints de vente du quotidien. Celui des « Lyonnais du Brésil », époque 1, précédera « Les 3 premiers titres » (sortie 30 mai) ; « Les coupes de l'OL » (sortie le 6 juin et « Saison 2004-2005 » (sortie le 13 juin). Place pour commencer avec les Brésiliens, de la première époque, soit les quatre premiers brésiliens de l'histoire olympienne en rappelant que 9 à ce jour ont porté le maillot lyonnais. Grégory Coupet, le seul élément du groupe actuel à avoir joué avec 8 de ces 9 Brésiliens (il n'était pas né lorsque Constantino évoluait entre Rhône et Saône), ayant accepté de faire les présentations, définit en quelques mots chacun de ses partenaires.



Marcelo ? « Je l'adorais ; un vrai bonheur. Il était intelligent avec une vision de jeu exceptionnel ».



Anderson ? « Le phénomène… l'exception… la classe… »



Edmilson ? «Un mec hyper facile. Edmi ? La technique ».



L'histoire de ces 3 joueurs… leurs souvenirs… leur présent sont dans des images d'archives, des photos… mais ont été filmés bien évidemment sur place à Rio de Janeiro, Sao Paulo, Jau, Barcelone, Doha ; aux Saintes-Maries-de-la-Mer pour Constantino Pires, décédé en 2 000, avec la participation de son fils José.



Constantino… Marcelo… Anderson… Edmilson ; le Brésil… l'Espagne… le Qatar… la France ; de belles images… beaucoup d'émotion… Les photos jaunies de « Tino » rehaussent les propos affectueux de son fils, artiste peintre reconnu qui n'a rien oublié de la carrière de son papa. La gorge qui se noue… les yeux qui se voilent… « Sonny » dans un hôtel de Doha, à 6 000kms de Lyon, parle de son récent retour à Gerland fin novembre 2004 en affirmant : « l'OL, c'est mon club… ».

Le regard d'Edmilson, installé dans un salon du Nou Camp de Barcelone, visionnant des images tournées à Jau et dans l'enceinte du XV de Jau… la ville, le club de ses débuts. Tout simplement émouvant ! Il y a Marcelo au Maracana, au Morumbi… des stades mythiques... Marcelo sur la pelouse des Corinthians, le club où il s'est fait connaître ; où l'OL l'a repéré. Les buts historiques de « Sonny », bien sûr… Le fameux coup du foulard « d'Edmi »… son but en Coupe du Monde… celui à Arsenal… et son entraînement solitaire dans l'enceinte barcelonaise. Il y a aussi du soleil… des plages… de la musique… l'ambiance exceptionnelle d'un stade brésilien le jour d'un match de l'équipe nationale.



Ce DVD permet d'apprendre, de se souvenir, de s'évader, de voyager… physiquement et en pensées. C'est aussi une façon de voir l'évolution, au fil de saisons et des 4 histoires différentes, du club lyonnais. Marcelo avouant à ce propos : « Je n'aurais jamais imaginé que l'OL en serait un jour au niveau où il en est aujourd'hui… » Ces Brésiliens de l'OL auront une suite la saison prochaine avec les cinq autres joueurs qui ont suivi à l'OL les quatre premiers. Au fait, qu'en pense notre gardien Coupet ?



Cacapa ? « La rigueur ; l'anticipation. Chapeau aussi à lui, parce qu'il faut pouvoir revenir après tous les ennuis physiques qu'il a connus».



Juninho ? « C'est l'accélérateur de notre jeu. Il a cette facilité d'aller toujours dans le bon sens et de mettre l'équipe dans le bon sens. Cela parait tellement simple que beaucoup de gens ne s'en rende pas compte. C'est la plaque tournante… »



Elber ? « Il était puissant… expérimenté… roublard… altruiste… »



Cris ? « Le Gladiateur. Enorme. Il est fort ; avec lui, tu vas partout. Il m'émerveille par ce don de soi qu'il a sur un terrain. Il ne calcule pas, ne se protége pas. Parfois, cela peut te faire peur…».



Nilmar ? «L'agilité… l'anguille… Pour son âge, il est déjà malin ».



R.B



Pour commander les DVD : cliquez ici