masculins / Rétro 2008

Mai, doublement heureux (I)

Publié le 21 juin 2008 à 08:00 par CC

Le mois de mai marque la dernière ligne droite de la saison. Lyon est toujours en course pour un premier doublé historique : championnat – coupe de France.

Pour cela, les joueurs d’Alain Perrin doivent impérativement bien négocier cette première quinzaine du mois de mai.

Lyon-Sedan. L’affiche n’a rien de spectaculaire et pourtant c’est un match ô combien décisif que les Lyonnais s’apprêtent à disputer le 7 mai à Gerland face au club de deuxième division du CS Sedan. La victoire sera longue à se dessiner. La qualification pour la finale au Stade de France en sera plus belle. Un seul but est inscrit dans cette rencontre et quel but ! D’un coup franc magique des 35 mètres, Juninho offre à l’OL une première finale de coupe de France depuis 1976. Un bonheur à la mesure de cette si longue attente.

Un petit but suffira également au bonheur des Olympiens trois jours plus tard lors d’un nouveau rendez-vous décisif à Gerland. L’OL accueille cette fois l’AS Nancy-Lorraine pour le compte de la 37e journée de Ligue 1. Les coéquipiers de Cris n’ont plus que deux points d’avance sur les Girondins de Bordeaux après leur match nul frustrant – tirs sur les montants de Juninho et Jérémy Toulalan – au stade du Ray face à l’OGC Nice.
Un nouveau coup de pied arrêté de Juninho pour un but contre son camp du Brésilien André Luiz à l’heure de jeu et voilà l’OL qui fait un pas supplémentaire vers un septième titre de champion de France consécutif. La dernière demi-heure de la rencontre sera bien longue et Nancy, à la lutte à distance avec l’Olympique de Marseille pour la troisième place, passe tout près de l’égalisation.
Sur l’occasion de la dernière chance, Grégory Coupet est à la parade. Lyon tient sa 24e victoire de la saison et est plus que jamais en course pour le doublé championnat-Coupe de France. Reste à gagner les deux derniers matchs de la saison pour que la moisson du mois de mai soit complète.
Sur le même thème