masculins / Sochaux - OL

Maintenant, enchainer dans le Doubs

Publié le 10 novembre 2012 à 19:00 par RB

Après leur belle soirée européenne au Pays Basque, l’OL a rendez-vous avec une équipe mal classée du championnat qui a besoin de points pour s’éloigner de la zone rouge…

A peine le temps d’apprécier le superbe spectacle fourni, la victoire, la qualification, la Ligue Europa. Les cadences infernales poussent à l’oubli. Un retour dans la nuit, une journée de soins, une mise en place le lendemain et cela repart pour un dimanche hexagonal. Exit  la Cathédrale San Mamés, bonjour le Doubs, le Stade Bonal et le FCSM. Allez Messieurs, enchainez... pas le choix.

Pendant que les Olympiens réalisaient leur exploit à Bilbao, les Sochaliens savouraient la victoire acquise la veille dans leur match en retard face à l’ETG. Trois points qui les propulsaient devant la zone rouge. Un ouf de soulagement pour cette équipe qui a quasiment toujours pointé dans les trois derniers depuis le début du championnat avec notamment quatre défaites lors des quatre premières journées. Reste à enchainer face à un adversaire plus fort que soi. Longtemps incapable de prendre la mesure des Olympiens chez eux, les Lionceaux se souviendront qu’ils ont réussi à retrouver le chemin de la victoire la saison dernière dans les premiers jours de Novembre face à une équipe pas franchement dans ses crampons quatre jours après une défaite 2 à 0 contre le Real Madrid à Gerland …

Le moral au beau fixe, l’OL replonge dans le championnat où il est très bien placé. La fatigue ? A priori avec le succès et la qualification en Europa Ligue jeudi soir, elle devrait avait été gommée d’autant que Lisandro, Koné, Fofana, Malbranque, Mvuemba, Grenier… ont peu ou pas joué à San Mamés. Même sans Bastos, Briand, Lovren (suspendu), Rémi Garde a de la « matière », notamment au milieu, pour faire ce qu’il faut face au FCSM. Reste à retrouver ce supplément de peps à l’extérieur en championnat. Une victoire et 3 nuls avec à chaque fois un seul  but inscrit. Invaincu, c’est bien, mais cela peut être mieux… Avec du sérieux, du réalisme, de l’envie, du collectif, du talent… soit des ingrédients que l’on sait présents dans la maison olympienne, il n’y a pas de raison que cela ne se fasse pas.

Il faut enchainer dans le Doubs, pour ce 17ème match officiel. Ensuite les non internationaux pourront souffler un peu sans match en milieu de semaine avant de repartir pour 10 matchs en 36 jours jusqu’aux vacances de Noël.

Sur le même thème