masculins / OL - Rennes J-1

Maintenir la trajectoire gagnante

Publié le 24 février 2006 à 21:00 par R.B

Pour leur 38ème match officiel de la saison, les Lyonnais reçoivent les Rennais. Cette saison, avant un match de Champions League, l’OL a toujours gagné. Après les rendez-vous européens, il n’a jamais perdu : 3 nuls et 3 victoires tous acquis à l’extérieur.

Et comme il faut bien que cela change un jour, il recevra, enfin, samedi soir après avoir passé son mardi à Eindhoven. Personne n’a oublié que Rennes, son visiteur, était déjà un adversaire post européen au match aller ; la Bretagne ayant succédé le 2 octobre dernier à la Norvège du club de Rosenborg.

Les Rennais constituent une des déceptions de la saison. Certes, ils ont eu la malchance de perdre rapidement leur capitaine Jeunechamp (genou) ; ils ont du se passer très longtemps de leur gardien de but Isaksson avant que Frei, buteur en panne de réalisme, ne passe récemment sur le billard (pubalgie). Cela donne un bilan actuel plutôt pâlot marqué en autre par la plus mauvaise défense du championnat. 41 buts encaissés liés en grande partie à une fragilité sur les centres dans le jeu (12 buts) et après coups de pied arrêtés (12 buts). 24 buts, dont 10 de la tête, soit 60% des buts encaissés ! Un bilan plombé par les déplacements au Mans et à Nancy (10 buts encaissés). Offensivement à l’extérieur, ce n’est pas terrible. 9 matchs sur 14 sans mettre un ballon au fond d’une cage, cela donne au final un total de 7 unités toutes synonymes, sauf celle de Troyes, de succès. En conclusion, les Rouge et Noir ne marquent presque pas loin de chez eux, mais quand ils le font, ils s’imposent (4 fois)!

Perturbés par la CAN, les Rennais ont repris goût au succès samedi dernier. Et si l’international suisse Frei est à l’infirmerie pour plusieurs semaines, le Nigérian John Utaka semble avoir retrouvé du peps comme en atteste ses 3 buts face à Lens. Parmi les hommes en forme, il y a ce diable de Monterrubio à la patte gauche toujours aussi précise pour distiller des caviars à ses partenaires et le Suédois Kallstrom aux talents multiples. Quant à Olivier Sorlin, il a retrouvé avec plaisir la maison rennaise après une première partie de saison monégasque. Du coup, on annonce un beau printemps, des ambitions et une remontée au classement. « Les exploits existent en football… ». Monterrubio, buteur la saison dernière à Gerland, ne vient pas dans le Rhône sans espoirs.

Les Lyonnais, toujours privés de Réveillère, Monsoreau et Cacapa, veulent enchaîner les points en championnat pour plier rapidement l’affaire… se libérant ainsi l’esprit pour leurs autres aventures. « Nous voulons réaliser une semaine sans faute ; on n’a pas le droit de négliger un match de championnat d’autant que Bordeaux reçoit Metz… ». Florent Malouda ayant affirmé que ce match face au Stade Rennais était déjà les têtes du groupe olympien depuis le coup de sifflet final contre le PSV. Si les Bretons portent le chapeau de dernier de la classe défensive, les coéquipiers de Fred ont, en revanche, celui de meilleure attaque tout en ayant aussi cette solidité collective pour protéger la cage de Grégory Coupet, malgré l’accumulation de blessures chez leurs défenseurs. En espérant que l’engagement physique dépensé mardi soir au Stadion Philips ne laissera pas de traces dans les organismes et que les bobos des uns et des autres se seront résorbés.

Gérard Houllier sera-t-il tenté d’apporter de la fraîcheur en titularisant par exemple Diatta, Benzema, Fred ? Non seulement l’OL a un programme chargé, mais en plus les différents sélectionneurs ont puisé très largement dans son collectif ; 15 joueurs sont en effet concernés par les rencontres internationales amicales de mercredi prochain. « L’important, c’est de gagner ce match pour maintenir notre marche en avant. Il y aura un peu de fraîcheur devant. Il faudra se méfier des Rennais qui viennent pour réaliser un exploit». L’entraîneur olympien se disant satisfait du degré de récupération de ses joueurs, va-t-il présenter par ailleurs une formule identique �  celle payante contre Nantes ? Cela fait partie des interrogations à quelques heures de ce 38ème match officiel de la saison.
Sur le même thème