masculins / OL - Milan AC J-4

Maldini retrouve le groupe

Publié le 25 mars 2006 à 10:00 par BV

Samedi à 20h30, c’est un Milan AC fier de son jeu et de sa dernière victoire 4 buts à 0 sur le terrain de l’Udinese qui accueillera la <b>Fiorentina</b> pour une des affiches de la 31e journée (dans le même temps, la Juventus accueillera l’AS Roma).

Alors que les commentaires élogieux pleuvent sur le jeu déployé par les Lyonnais, Serginho ne se montre pas moins laudatif concernant le football pratiqué par les Rossoneri. « Actuellement nous jouons très bien. Nous avons passé un peu de temps à rechercher notre meilleur jeu mais aujourd’hui nous le montrons » s’est ainsi réjoui le latéral gauche milanais.
A l’image de Vikash Dhorasoo, qui déclarait récemment « le Milan AC développe le plus beau football d’Italie », bon nombre d’observateurs s’accordent en effet à louer son jeu offensif. C'est pourtant le secteur défensif qui sera scruté samedi. Face à la Fiorentina et son incroyable buteur, Luca Toni, Dida et ses défenseurs devraient passer un véritable test. Attaquant aux statistiques affolantes, l’international italien a déjà inscrit 24 buts en 30 matchs de série A, soit près de la moitié des réalisations de son équipe (51) et apparaît de plus en plus comme le grandissime favori au titre de Capocanoriere. Jeudi, il livrait ses impressions sur la rencontre : « Milan est un équipe qui joue très bien au football mais ce que nous avons à faire en priorité, c’est stopper Pirlo car c’est un joueur de classe mondiale (www.acmilan.com)».

4e au classement de Série A, l’équipe dirigée par Cesare Prandelli compte actuellement 7 points de retard sur son adversaire du soir et 2 d’avance sur l’ AS Roma. Les Florentins n’ont plus perdu en championnat depuis le 19 février et une défaite 2 buts à 1 sur leur pelouse contre la Lazio Rome. Les statistiques leur donnent beaucoup d’espoirs : sur leurs 6 dernières visites à San Siro, leur bilan est de 3 victoires, 1 nul et 2 défaites. Des chiffres toutefois à tempérer : lors des deux dernières saisons, les Milanais se sont imposés 5 buts à 2 en 2001 (avec notamment 2 buts de Chevtchenko et 1 d’ Inzaghi) et 6 buts à 0 en 2004 (avec 3 doublés de Chevchenko, Seedorf et Crespo).

Samedi soir, l'équipe de Florence pourra bénéficier de l’absence du défenseur central hollandais Jaap Stam, blessé au mollet. Toutefois l’événement de la rencontre sera le retour dans le groupe milanais de l’emblématique capitaine Paolo Maldini. Le défenseur latéral gauche n’était plus réapparu sur les pelouses depuis la rencontre de Champions League contre Schalke 04 le 6 décembre 2005.

A 10 points de la Juventus Turin au classement général, les Milanais chercheront à assurer leur seconde place, directement qualificative pour la première phase de la Champions League. A 8 journées de la fin, ils ne comptent actuellement que 2 points d’avance sur l’Inter.
Sur le même thème