masculins / OL - Bordeaux J-3

Malouda: "Terminons la saison avec panache"

Publié le 12 mai 2005 à 14:40 par R.B

[IMG5436L]Le Guyanais <b>Florent Malouda</b> aura 25 ans le 13 juin prochain. Après 2 saisons à Guingamp, il va terminer son second exercice à l'OL. Un second exercice marqué par l'annonce du départ de <b>Paul Le Guen</b>. « Ca va. Ce n'est pas un coup de massue. On s'attarde un peu à fêter ce nouveau titre. Cette annonce n'a pas plombé l'ambiance et ne gâche pas notre joie... " Plusieurs sujets ont été abordés avec "Flo" avant qu'il ne donne ses pronostics pour la <b>36ème journée</b>...

Le Guyanais Florent Malouda aura 25 ans le 13 juin prochain. Après 2 saisons à Guingamp, il va terminer son second exercice à l'OL. Un second exercice marqué par l'annonce du départ de Paul Le Guen. « Ca va. Ce n'est pas un coup de massue. On s'y attendait un peu. On prend le temps de savourer ce titre. Cette annonce n'a pas plombé l'ambiance et ne gâche pas notre joie. Ce titre, c'est la confirmation de la saison dernière. Il y a eu beaucoup de plaisir dans la régularité manifestée par l'équipe. Maintenant, il faut penser à récupérer et même si le titre est acquis, il ne faut pas gâcher la fête en perdant ces 3 dernières rencontres. Faisons nous plaisir ; jouons libérés ; terminons avec panache. Lâchons nous sans faire n'importe quoi… »



Il faut beau ; le soleil brille dans le ciel olympien ; l'ambiance est détendue. Dans quelques jours, l'heure des vacances aura sonné pour le gaucher lyonnais. « Direction la Guyane. Je dois participer au jubilé d'Eric Edwige, puis après je vais décompresser. Je vais rester en Guyane ; recharger les batteries. La saison prochaine, il y a de gros objectifs à atteindre. La Guyane ? Je suis proche de mes racines… ». Cet OL qui a grandi dans la hiérarchie française, qui progresse dans celle européenne attire des propos élogieux et une nouvelle côte d'amour. « C'est bien, mais cela ne doit pas s'arrêter là. Il faudra faire mieux la saison prochaine. Cette popularité ? C'est le résultat de notre régularité, de notre correction, de l'image des joueurs… ».



La régularité, c'est un terme qui convient aux prestations de l'ancien joueur de Guingamp. « Oui, c'est vrai. J'avais plus de repères cette saison ; j'ai moins été ballotté. J'ai pu travailler mes points forts et mes automatismes à mon poste. Cela m'a soulagé. Si j'avais du jouer plus souvent latéral gauche, comme la saison précédente, je ne sais pas comment je l'aurais pris (9 matchs la saison dernière ; 1 mi-temps à Metz et à Lille et quelques minutes contre Sochaux, l'ASSE et Monaco en 2004-2005). Ce poste, si c'est de façon occasionnelle, je ne suis pas contre. Mais je ne veux pas qu'il y ait de confusions sur ce sujet. On m'avait dit que je devais jouer latéral pour aller en Equipe de France… finalement j'y suis allé à mon poste.» Au fait comment explique-t-il ses passages dans l'axe pendant une rencontre ? « Ce sont les circonstances qui dictent cela. Sylvain Wiltord a un jeu basé sur le mouvement. Il aime permuter, se retrouver sur les côtés. Il y a donc une histoire de replacement et d'équilibre. Cela ne me pose pas de problèmes. Il y a une bonne complicité avec Sylvain...».



6 buts la saison dernière (4 en championnat et 2 en Coupe de France) ; 12 passes décisives (8 en championnat et 4 en Champions League)… 7 buts cette saison (4 en championnat et 3 en Champions League ; 7 passes décisives (4 en championnat, 1 en Coupe de France, 1 en Trophée des Champions et 1 en Champions League… « Flo » n'a pas atteint ce chiffre de 10 buts qu'il souhaitait. « Certes, j'aurais aimé marquer 10 buts, mais la saison dernière, je n'avais pas inscrit de but en Champions League. Là, j'en ai mis 3. Mon jeu, c'est surtout de provoquer, de lancer les actions. Le niveau comptable, c'est autre chose. Cela dépend aussi du style de jeu de l'équipe. A Lyon, beaucoup de joueurs peuvent marquer et pas uniquement les attaquants ».



A bientôt 25 ans, Florent est affirmatif sur la suite de sa carrière. « Je ne suis qu'au début de mes possibilités. Cela fait simplement 2 saisons que je joue à ce niveau. Je suis tout frais… tout jeune. Ce n'est qu'un début. Après, il faut arriver à maturité au bon moment, au bon endroit. On verra, mais je ne veux rien regretter quand j'arrêterais ma carrière. Quand tu as quitté ta famille à 15 ans pour venir sur le continent, tu n'as pas peur de partir à l'étranger ou de changer de club. Je suis passé de la Guyane à Châteauroux ; puis de Guingamp à Lyon. Chaque fois, c'était différent ; je me suis adapté ; dans ce métier tu ne peux pas choisir la facilité si tu veux progresser. Je ne me fixe pas de limites. Tu sais dans la vie, il faut se battre pour arriver ».



2 titres de champion de France avec l'OL et l'appel de Raymond Domenech en Equipe de France. « Là, c'est encore autre chose. Tout est amplifié. Il faut assumer d'autres responsabilités. Personne ne te fait de cadeau. C'est différent de ce qui se passe avec ton club. La Coupe du Monde ? Bien sûr, cela fait partie de mes ambitions, de mes rêves. Cela s'est bien passé… mais je n'ai pas le choix. Il faut être forcément au dessus des autres, car je n'ai pas le renom, le passé de certains joueurs. Je dois en quelque sorte me justifier en permanence »



Avant de laisser souffler le natif de Cayenne, celui-ci s'est prêté avec sa gentillesse coutumière au jeu des pronostics de cette 36ème journée.



Nantes – Lille

« Lille 2 à 1. Les Lillois méritent de terminer deuxième du championnat, même si Nantes se bat toujours pour le maintien ».



Monaco – Bastia

« Monaco 2 à 0. Les Monégasques se doivent de l'emporter. Bastia, à l'extérieur, ce n'est pas terrible ».



Auxerre - OM

« Nul 1 à 1. Auxerre sera peut-être fatigué de son match de Coupe de France… Marseille est convalescent et a besoin de points. Il se sera certainement remobilisé ».



Lens – Rennes

« Lens 3 à 1. J'ai cru comprendre que les Rennais s'étaient entraînés au Karting cette semaine… »



Caen – ASSE

« St-Etienne 2 à 1. Les Verts ne disent rien ; ne font pas beaucoup de bruit ; ils visent l'Intertoto. Caen va avoir du mal à se maintenir ».



PSG – Sochaux

« PSG 1 à 0. Les Parisiens finissent bien la saison ».



Istres – Toulouse

«Toulouse 2 à 0. Istres est condamné ».



Strasbourg – Metz

« Strasbourg 2 à 1. Les Alsaciens sont très bons à domicile. Le duo Pagis-Niang est certainement le meilleur duo de L1. Pagis est un sacré joueur ».



Ajaccio – Nice

« Ajaccio 1 à 0. Cela va être la guerre des tranchées. A domicile, les Corses sont difficiles à bouger. Il va falloir un esprit commando dans cette rencontre ».



OL – Bordeaux

« OL 3 à 1… non, 2 à 0, je n'aime pas quand on prend un but. Les buteurs ? Cris et Réveillère. « Antho », je vais lui faire un centre de la gauche et lui fera un petit piqué devant le gardien pour marquer. Cela me ferait vraiment plaisir pour lui ».



R.B