masculins / OL - OM

Marcel Aubour : "On le jouait incognito"

Publié le 15 décembre 2013 à 16:00 par R.B

Ces rencontres entre Olympiens n’ont jamais laissé indifférent ceux qui les ont jouées puis ensuite suivies avec attention… Quelques témoignages « d’anciens » acteurs qui ont participé à cette belle histoire…

« A mon époque, l’OM avait été longtemps en seconde division durant les années 60. Je n’en ai pas joué beaucoup. Je me rappelle, on avait fait 1 à , à Gerland et on avait gagné là-bas (2-1) durant la saison 62-63. C’était mon début de carrière, donc ce sont forcément des bons souvenirs. Lors de la même saison, on les avait éliminés en 1/8ème de finale de la Coupe de France, lors d’un match à Toulouse. Je ne les ai joué que trois fois avec l’OL, je crois.

Ca a toujours été une grosse formation, qui est très difficile à jouer. Mais, avant le football n’était pas comme maintenant. Aujourd’hui, il y a toute une effervescence autour du match, avec les télévisions, les médias, internet.

C’est une autre époque. Dans les années 60, c’était un match presque comme les autres. On le jouait incognito. C’était un match parmi tant d’autres. Seul le derby contre Saint-Etienne était une rencontre à part.

A Gerland, il n’y avait pas l’ambiance comme il y a aujourd’hui. On faisait environ 10 000 spectateurs par match. A Marseille, c’était particulier et totalement différent. Il y a toujours eu cette ambiance de folie. »


A voir aussi

- La tribune OL spéciale "OL - OM"
- Toutes les infos sur la rencontre OL - OM, dimanche à 21h
- Le classement avant la 18ème journée
- Toute la gamme domicile sur la boutique en ligne

Sur le même thème