masculins / OL - FCNA

Marquer enfin et s’imposer !

Publié le 22 septembre 2013 à 12:00 par R.B

L’OL reste sur une défaite et un nul chez lui sans avoir inscrit de but… Le FC Nantes va mieux et n’a pas encaissé de buts depuis 197 minutes… Les Lyonnais, un point lors des trois dernières rencontres, doivent absolument s’imposer…

 Il y aura eu « l’intermède » Ligue Europa jeudi soir à Séville qui aura rassuré un peu plus sur l’état d’esprit du groupe olympien mais sans marquer de but… la cinquième fois sur les 6 dernières rencontres ! Trois jours plus tard, à peine, l’OL retrouve son pain quotidien. Ce pain quotidien mollasson depuis trois journées après deux premières rencontres positives. Un seul point sur neuf possibles et un seul but inscrit ! Peu, trop peu, même si l’OL méritait mieux face au Stade de Reims, il n’aurait jamais dû perdre, et au Stade Rennais qu’il a dominé en seconde période sans pouvoir marquer. Malheureusement l’arithmétique prime dans le monde du ballon rond… et le septuple champion de France se retrouve avec 7 unités en 5 matchs en ayant déjà perdu 5 points chez lui.

Le FC Nantes retrouve la L1 après « un purgatoire » de 4 saisons en L2. L’école nantaise semble loin même si l’entraineur Michel Der Zarkarian en est issu comme les Veretout, Trebel, Djidji… Un groupe issu de la L2 avec le renfort de Bedoya, Vizcarrondo, Aristeguieta ou encore récemment de Nicolita et Audel. Un début de saison marquée par l’affaire face au Sporting Bastia qui pourrait coûter les trois points de la victoire aux Canaris qui restent sur un nul et une victoire sans avoir encaissé de but. Le buteur serbe Djordjevic est l’arme offensive qu’Audel pourrait épauler. Le FCNA  montre globalement de belles choses dans le jeu à l’image notamment de son match perdu de justesse face au PSG. Cette équipe n’a pas de noms ronflants, mais elle ne semble pas pour autant condamner à redescendre immédiatement comme de nombreux promus.

 Les Canaris ont le sourire que les Olympiens aimeraient franchement retrouver en championnat. La glissade lyonnaise depuis la 3ème journée n’est pas encore source de véritables inquiétudes à l’image du discours présidentiel après le nul face au Stade Rennais. L’OL a de la réserve pour mieux jouer tout en s’imposant. Rémi Garde est toujours privé de certains éléments (Gourcuff, M. Lopes…). Il n’a d’ailleurs jamais disposé de tout son effectif, depuis le début de saison pour diverses raisons. Un effectif qui n’a pas été au même niveau de forme depuis le début de l’exercice 2013-2014.
Reste à savoir quel sera le comportement des Lyonnais dans ce troisième match du deuxième marathon de la saison ? L’OL a joué jeudi soir à Séville la première partition de ses six rencontres de phase de poules en y mettant beaucoup de coeur. Et il n’est jamais facile d’enchainer d’une compétition à une autre en si peu de temps. Mais est-ce-que les coéquipiers de Maxime Gonalons ont le choix ? Franchement serions-nous tentés de répondre par la négative. Il faut repartir de l’avant pour les points et ne pas douter. Le championnat est une course de longue haleine. Pas certain que toutes les équipes bien parties soient encore placées avantageusement plus loin dans la saison. Mais ce qui est pris n’est plus à prendre. Alors autant ne pas s’infliger des handicaps inutiles… Maintenant, c’est l’heure.



voir aussi

- Toutes les infos sur la rencontre OL - FCNA
- Le classement avant la 6ème journée
OL - Nantes, dimanche à 17h : places à partir de 5€. Commandez et imprimez vos places jusqu'à 1 heure avant la rencontre !
- Procurez-vous le maillot domicile

Sur le même thème