masculins / OL - Monaco J-3

Mathieu Bodmer : "C'est le début de ma saison"

Publié le 17 octobre 2007 à 17:05 par BV

Depuis le début de la saison, Mathieu Bodmer a disputé l'essentiel de ses rencontres en défense centrale. L'arrivée de Cleber Anderson permet à l'ancien Lillois de retrouver son poste de milieu de terrain : "petit à petit, je m'y sens de mieux en mieux" confie-t-il.

Les internationaux reviennent demain. Qu’avez-vous travaillé durant cette trêve internationale ?
Ces 10-15 jours sont très bénéfiques. On a fait beaucoup de travail foncier, de tonicité et de musculation. On a fait de grosses séances, assez longues. Demain, tous les internationaux reviendront avec leur enthousiasme. Si la France gagne ce soir, ils vont nous apporter une bonne dynamique pour la rencontre de samedi.

N’est-il pas difficile de se replonger dans le championnat après 15 jours d’arrêt ?
Non, au contraire. On est contents car cela fait 10 jours que l’on travaille très, très, dur. On a envie de retrouver le rythme d’un match tous les trois jours jusqu’à la prochaine trêve.

L’AS Monaco constitue-t-elle la bonne équipe pour se replonger dans le championnat ?
Je ne suis pas sûr qu’il y ait de bon adversaire pour retrouver le championnat. Il y aura simplement trois points en jeu. On se devra de gagner pour bien repartir en championnat et garder notre première place.

Quel regard portez-vous sur cette équipe de Monaco ?
Les Monégasques avaient fait un très bon début de championnat mais ils s’essoufflent un peu depuis un mois. Ils éprouvent quelques difficultés dans le jeu, au niveau de leur bloc défensif qui encaisse pas mal de buts, mais cela demeure une équipe difficile à jouer, avec beaucoup de potentiel en attaque et des milieux de terrain qui peuvent donner de bons ballons. Ils peuvent faire la différence à tout moment. Il faut toujours se méfier des équipes qui sont sur des mauvaises séries car toute série a une fin. Samedi, les Monégasques n’auront rien à perdre.

On imagine que vous aurez à cœur de reproduire la même prestation qu’à Bordeaux…
Oui. On va tout faire pour y parvenir. Ce fut un bon match, notre « match-référence » durant lequel on a bien défendu, tous ensemble. Lorsqu’on a eu le ballon, on ne l’a pas perdu inutilement et on a su marquer au moment où il le fallait. Il y a donc eu beaucoup de points positifs. Il faut rester là-dessus afin de réitérer cette performance.

Aurez-vous dans un petit coin de votre tête la rencontre face à Stuttgart, mardi ?
Non. On va pour l’instant se concentrer sur le championnat. On aura tout le temps de penser à la Ligue des Champions après.

L’arrivée de Cleber Anderson vous repositionne plus dans un rôle de milieu de terrain. Comment l’analysez-vous ?
Ca va être le début de ma saison au poste de milieu de terrain. Pour l’instant, j’ai surtout dépanné, jouant durant trois mois et demi en défense. Cela fait 2 – 3 semaines que j’ai repris mes marques au milieu. Il n’est pas évident de trouver ses repères mais, petit à petit, je me sens de mieux en mieux. Par rapport à la défense centrale, on n’y fournit pas les mêmes efforts. Aujourd’hui, au poste de milieu de terrain, on est nombreux, cinq pour trois places, mais c’est à chacun de gagner sa place. Grâce au grand nombre de matchs que l’on va jouer, tout le monde va avoir du temps de jeu. A chacun de saisir l’opportunité.

Comment regardez-vous l’équipe de France ?
Comme un supporter. Concernant un possible avenir en bleu, on verra plus tard. Pour l’instant, le plus important, c’est mon club. Il faut d’abord que je gagne ma place au milieu de terrain à l’OL, pour l’équipe de France on verra après.
Sur le même thème