masculins / OL - Sochaux J-3

Mathieu Bodmer espérait être appelé

Publié le 06 février 2008 à 19:04 par BV

Même s'il ne cache pas sa déception de ne pas avoir été appelé avec les Bleus, Mathieu Bodmer est satisfait de son début de saison avec l'OL."Je fais partie intégrante de l’équipe,c'est déjà bien" dit-il tout en précisant : "j'ai envie de montrer ce que je peux faire au milieu du terrain".

Ce matin, 11 joueurs étaient retenus par leur sélection. Cette ambiance plus décontractée vous convient-elle ?
Je préfèrerais être en sélection. Ne pas être très nombreux permet de faire plus de soins, plus profiter des kinés, des appareils de la salle de musculation : on travaille donc un peu différemment.

Espériez-vous être appelé en équipe de France ?
Oui. C’est une petite déception. Il y a quand même 36 joueurs. On verra lors de la prochaine liste. Certains joueurs ne jouent pas dans leur club mais sont appelés, ce sont les choix de l’entraîneur. Comme je l’ai toujours dit : le plus important pour moi, c’est le club. La sélection, ce sera du bonus.

Selon vous que vous manque-t-il pour être appelé pour jouer au milieu du terrain en équipe de France ?
Y jouer en club. Evoluer au milieu de terrain lors de presque tous les matchs. La saison dernière, je n’avais pas été convoqué alors que j’étais en tête du classement des buteurs en décembre. Ce sont les choix du sélectionneur. Maintenant, c’est à moi de bien jouer en club, d’y faire ce qu’il faut. J’ai eu la chance de faire beaucoup de matchs en défense, d’avoir beaucoup de temps de jeu. J’aimerais avoir le même temps de jeu au milieu du terrain. Entre le championnat et la coupe de France, il y a de grosses échéances qui arrivent, l’équipe devrait tourner. A ceux qui jouent moins de prendre leur chance.

L’arrivée de Jean-Alain Boumsong constitue-t-elle une bonne chose pour vous ? Elle va en tout cas vous repositionner au milieu du terrain.
C’est une bonne chose pour le groupe d’avoir un défenseur d’expérience. C’est un joueur qui a évolué dans de grands clubs, qui a souvent été appelé en sélection. Il a nous transmettre son expérience. Je vais retrouver la rotation des milieux de terrain : à moi de gagner ma place. En arrivant, je savais qu’il y avait une grosse concurrence. Mon but était de disputer un maximum de matchs. J’ai été sur toutes les feuilles de match. J’ai dû débuter 3 matchs sur 4. Je fais partie intégrante de l’équipe, c’est déjà bien. Aujourd’hui, je ne me considère pas comme un défenseur mais peut-être que dans 6 mois ou un an, ma philosophie évoluera. Pour l’heure j’ai envie de montrer ce que je peux faire au milieu du terrain.

Face à Croix de Savoie, vous avez joué au poste de milieu de terrain. On imagine donc que ça a dû vous faire plaisir.
Ce fut un plaisir, même si le terrain n’était pas évident. C’est toujours bien d’enchainer les matchs, d’emmagasiner du temps de jeu.

Comment les joueurs jugent-ils leur prestation face à Croix-de-Savoie ?
Personnellement, je le prends comme un match de coupe, un match qu’il fallait gagner : on l’a fait 1 but à 0. Ca n’a pas été très flamboyant, on n’a pas réalisé une super rencontre dans tous les secteurs de jeu mais on est passés et en coupe, c’est le plus important. Il y a encore beaucoup de choses à travailler. On a laissé pas mal d’opportunités à l’adversaire, on n’a pas été très présents dans les duels.

Manchester est-il dans un coin des têtes ?
Non. En championnat, on n’a pas trop d’avance. Il faudra d’abord gagner ces matchs-là. J’ai l’habitude de prendre les matchs les uns après les autres. Pensons d’abord à Sochaux pour bien repartir en championnat. Avant de se déplacer à Manchester, on effectuera un déplacement difficile au Mans. On aura après largement le temps de se plonger dans cette rencontre.

Vous avez déjà affronté Manchester United avec Lille. Que pensez-vous de cette équipe ?
Je les ai joués 4 fois en deux ans. La saison dernière ça avait été assez frustrant. A l’aller, on avait perdu sur un but litigieux (Giggs inscrivant l’unique but de la rencontre sur un coup franc direct joué rapidement). Au retour, on avait encaissé un but dans les dernières minutes. Pour un club comme Lille, avoir résisté à un club comme Manchester était une très bonne chose. Cette saison, on aborde cette rencontre avec plus d’ambition car l’effectif est beaucoup plus important.

Avec Lille, vous les aviez tenus en échec. Quelles sont les méthodes pour y parvenir ?
Avec Lille, on avait fait un pressing très haut, on les avait harcelés et empêchés de se retourner. Lorsqu’un joueur comme Ronaldo est dos au jeu, c’est beaucoup plus difficile pour lui. On devra essayer de faire la même chose. C’est une équipe qui aime avoir le ballon. Comme toutes les équipes, les Mancuniens ont beaucoup plus de difficultés lorsqu’ils sont obligés de défendre.

Que pensez-vous de Sochaux que vous allez affronter samedi ?
Lors du match aller, cela avait été difficile. On avait gagné 2 buts à 1 à l’arraché. Sochaux a pas mal recruté au mercato. Le club a changé d’entraîneur. Une nouvelle dynamique va peut-être s’installer. A domicile, on se doit de prendre trois points si on veut atteindre nos objectifs. C’est un vraiment match important.
Sur le même thème