masculins / Stage Dinard

Matin de match

Publié le 03 janvier 2009 à 12:14 par RB

Les Lyonnais ont fait un solide réveil musculaire en salle avant une séance vidéo… Il fait toujours aussi froid sur Dinard…

Il faut du courage pour quitter la couette ! Une gelée blanche a nappé les rues de la cité bretonne. Prenons le temps de rester au chaud en lisant Ouest France. « La grande différence », tel est le titre du quotidien concernant l’affiche Concarneau – OL. Effectivement, avec un budget de 440 000 euros, 3 contrats fédéraux à 2 200 euros chacun et la quasi-totalité des joueurs ayant un emploi, la différence est énorme.  Pas question pour autant de donner le match aux champions de France. « Soyons acteurs de la rencontre. Spectateurs, oui, quand nous regarderons le DVD plus tard. Ce match, c’est le match des joueurs. Qu’ils en profitent ». Serge Le Dizet, l’entraineur des Thoniers sait de quoi il parle, il a connu le monde professionnel avant de venir à Concarneau. Le journal annonce que le stade de Guingamp sera quasiment plein et que la pelouse a été bâchée. Le froid sera au rendez-vous.

A 10h, le groupe lyonnais, sans Govou, s’est dirigé vers le CREPS. Réveil musculaire dans un gymnase. Exercices avec Robert Duverne, toro très joyeux où comme d’habitude Cris manifeste sa bonne humeur, puis 6 passages rythmés avant les étirements. Ce 3 janvier, jour particulier pour Sébastien Faure qui fête ses 18 ans. Ses partenaires, entonneront pendant les étirements le refrain de la petite chanson bien connue. « Je suis majeur. Je pensais que mes coéquipiers me réserveraient quelque chose pendant le repas… C’est sympa. Je crois, que je vais devoir faire un discours. Heureux de fêter cette date au milieu du groupe? Ou. Je ne pensais, il y a 6 mois que cela se passerait ainsi. Maintenant, le plus important, c’est de se qualifier ».

Une 50 de minutes après leur départ de l’hôtel, les Olympiens le retrouvent pour la suite de leur matinée avec au programme, une séance vidéo. Les Lyonnais quitteront Dinard à 18h pour rejoindre Guingamp distant de 110 kms. En 90 minutes le temps d’un match… sans prolongation… le groupe pénétrera dans les allées du Roudourou.